[Presse] Le Revenu ● Arnaques et cybercriminalité


  • Modérateur

    Le Revenu - n° 1482 - Édition du 1er au 7 juin 2018

    Arnaques, cybercriminalité - Nos conseils pour ne plus vous laisser piéger

    Diamants, terres rares, bitcoins… les escrocs ne manquent pas de «produits miracles» pour vous appâter… et voler vos économies. Voici leurs méthodes et nos conseils pour déjouer leurs plans. Par Gérard Blandin

    Extraits (…) Les temps changent, mais les «vendeurs de rêve», aux méthodes toujours plus affinées, continuent d’oeuvrer. Au début des années quatre-vingt, les vaches laitières, les parts de conteneurs et le germanium (…) étaient censés apporter la prospérité dans les patrimoines. Évidemment, il n’en a rien été. Aujourd’hui, ces produits atypiques (…) ont laissé la place aux terres rares, aux diamants d’investissement et aux crypto-monnaies (…) En matière de fraude, l’imagination n’a pas de limite. Après les fausses plateformes de trading, il y a maintenant l’arnaque… au recours juridique. Des particuliers floués par des sites frauduleux sont démarchés par de prétendus avocats ou salariés de l’AMF, de la Banque de France ou de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution pour leur permettre - soi-disant - de récupérer une partie des fonds perdus, rapatriés sur un compte séquestre. Et, pour donner du crédit à leurs affirmations, (…) avancent l’exact montant des sommes investies ! Adresse bidon. Pour ce faire, ils demandent alors d’effectuer un virement sur un compte bancaire ouvert à l’étranger au titre des frais de dossier (…) Il s’agit bien sûr d’une escroquerie (…)

    • Si vous êtes victime d’une telle escroquerie, vous pouvez déposer plainte auprès de la police ou de la gendarmerie, mais également contacter Info Escroqueries au 0 805 805 817 (numéro vert) ou réaliser un signalement sur le site www.intemet-signalementgouv.fr.
    • Si vous avez un litige avec une société agréée, saisissez le médiateur de l’AMF (www.amf-france.org). Dans le cas inverse, ne donnez pas suite aux sollicitations. Rapprochez-vous des services de police et prévenez les autorités de tutelle via le site Assurance Banque Épargne Info Service : www.abe-infoservice.fr.

    (–>)

    0_1527830697436_modele copie 3.jpg

    © Tous droits réservés

 

A voir également