[Presse] Le Figaro Magazine ● Placements financiers : sachez démasquer les arnaqueurs

  • Modérateur -

    Le Figaro Magazine - édition du vendredi 25 mai 2018

    L’hebdomadaire Figaro Magazine propose un article de 5 pages sur les escroqueries liés aux placements financiers. Celle dédiée aux bitcoins est évoquée.

    Placements financiers : sachez démasquer les arnaqueurs

    Devises, diamants, bitcoin : les escroqueries financières ne manquent pas sur internet. Nos conseils pour démasquer les aigrefins. Par Marie Bartnik

    Extrait En matière d’escroquerie financière comme en matière d’habillement, les modes se succèdent. Les escrocs tirent actuellement profit de la récente envolée du bitcoin pour attirer les capitaux. (…) Jean-Marc (…) à la retraite, vient d’y perdre près de 200 000 €. (…) Les escrocs lui ouvrent un compte sur un site internet très réaliste, _01Crypto.net, qui singe un portefeuille boursier virtuel, et le rappellent toutes les semaines pour l’inciter à investir. Ils lui promettent ponctuellement, pour certains « coups », un rendement de 10 ou 12 %. « Lorsque j’étais plus réticent, ils me culpabilisaient. Ils me disaient qu’ils avaient pris des positions pour moi, qu’ils ne pouvaient plus reculer », déplore Jean-Marc. Mais, lorsqu’il a souhaité retirer une partie de l’argent investi, les aigrefins n’étaient plus joignables. Un couple d’épargnants aisés ayant misé une somme équivalente se sont de leur côté vu demander 50 000 euros de « taxes » pour retirer leur mise.
    Le scénario est presque toujours le même. « Lorsqu’il y a arnaque, l’hameçonnage se fait presque toujours par internet, puis par téléphone : une personne rappelle, instaure une relation quasi personnelle en se montrant bienveillante. Mais c’est de la manipulation », constate Claire Castanet (AMF). (…) En cas de doute, l’AMF met à disposition des épargnants un numéro de téléphone (01.53.45.62.00) via lequel elle répond à toutes leurs questions sur l’épargne et la Bourse. Et s’il est trop tard ? « Il faut porter plainte au commissariat le plus proche et se rapprocher éventuellement d’une association en pointe sur l’arnaque en question », conseille Matthieu Robin, de l’UFC-Que Choisir.
    Gare, enfin, à ne pas tomber dans l’ultime piège tendu par les escrocs : celui de vous faire croire que vous pourrez récupérer la mise perdue par leur intermédiaire. Ainsi d’un certain M. Villard, qui contacte les épargnants au nom de l’AMF et cherche à leur extorquer encore davantage sous couvert de les aider. (l’article)

    0_1527248388100_modele copie 2.jpg

    © Tous droits réservés

A voir également