La banque centrale française exige une décision rapide sur la régulation des monnaies numériques