La banque d’Angleterre favorable au Bitcoin



  • La banque d’Angleterre favorable au Bitcoin

    Dans deux notes baptisées « Discussion paper » et « One Bank Research Agenda » présentée à l’ensemble du milieu financier, la Banque Centrale d’Angleterre s’intéresse à des sujets qui pourraient bousculer à terme sa façon de travailler, tels que les monnaies numériques privées. L’institution explique que « l’émergence de ces dernières prouve qu’il est possible de transférer de la valeur de façon sécurisée sans passer par un tiers de confiance », elle juge également cette technologie prometteuse.

    LA BANQUE CENTRALE FACE AU BITCOIN

    A l’heure actuelle, les paiements classiques se font par le biais des banques et des intermédiaires tels que MasterCard, Visa, PayPal ou encore Western Union. Des agents dont les e-monnaies permettent de se passer. L’institution estimant alors que « cela pourrait avoir de profondes implications pour le système financier ». La question de savoir si les banques centrales doivent utiliser cette technologie mérite donc d’être posée.

    Au travers de cette interrogation, deux dimensions doivent etre abordés. D’une part, savoir s’il y aurait de réels avantages pour une banque centrale à émettre une monnaie numérique soutenue par un système de paiement distribué. D’autre part, les défis économiques, technologiques et réglementaires à surmonter pour que cela soit possible.

    Pour l’institution, une Banque Centrale pourrait faire « plusieurs usages d’une monnaie numérique afin de gérer les règlements interbancaires, ou la mettre à la disposition d’un plus large éventail de banques et institutions financières non bancaires ».

    Dans l’absolu, une telle monnaie pourrait également être mise à la disposition des entreprises non financières et des particuliers en général, comme des billets de banque le sont aujourd’hui.

    Le sujet de l’impact que l’offre d’un nouveau moyen de paiement dans une monnaie émise par une banque centrale pourrait avoir sur les systèmes de paiement existants est abordé, ainsi que le type de technologie qui pourrait être déployé. Selon la Banque Centrale d’Angleterre « des recherches complémentaires seraient nécessaires pour mettre au point un système qui pourrait utiliser la technologie de registre distribué sans compromettre la capacité d’une banque centrale de contrôler sa monnaie et sécuriser le système contre les attaques systémique ».

    Enfin dernièrement, est aussi soulevée la question règlementaire des devises numériques. L’institution considère que des recherches plus poussées seraient également nécessaires sur la façon de gérer l’identité numérique tout en ménageant les considérations de confidentialité.

    En réponse à la position de l’institution, Tim Harford, journaliste au Financial Times a clairement exprimé son avis :

    Personne ne sait ce qui arrivera au Bitcoin mais il y a des raisons d’envisager l’avenir de cette monnaie de façon positive.

    Le chancelier Britannique George Osborne a, pareillement, émis un avis positif en estimant que s’ouvrir aux monnaies numériques permettrait d’ouvrir de nouveaux marchés.

    Source : Bankofengland.co.uk

    N’hésitez pas à réagir par un commentaire ci-dessous, à signaler une quelconque coquille ou bug par un mail, et à partager l’article sur les réseaux sociaux pour améliorer la visibilité du site. Si vous ne comprenez pas un mot jetez un coup d’oeil au lexique. A bientôt sur le forum.

    Cet article La banque d’Angleterre favorable au Bitcoin est issue du site Le Coin Coin.


Se connecter pour répondre