expèrience expatriation pour day trading de crypto



  • Bonjour qqun qui s’est expatrié pour le day trading des crypto ou pour cashout pourrait-il partager son expérience : quel pays, quel impot, quel structure ? J’entend parler de malte la bulgarie l’estonie

    cordialement merci



  • @babar L’île maurice est ce qu’il y a de mieux si tu as un certain capital. Malte je me méfie car ils sont trop grillés. Dans tous les cas il est mieux d’éviter les montages douteux (boite au lettre) et de simplement s’expatrier 1 an ou 2 le temps de monter sa structure à l’étranger.



  • c’est à dire grillé ? tu pense qu’on se tappe un controle si on y va ? et pour bulgarie et estonie ?



  • je pense que c’est plus compliqué de sortir de l’ue



  • @tulsene je parle bien d’expatriation légale



  • @babar ce n’est pas un problème de sortir de l’UE tant que le pays en question à des accords fiscaux avec la France, chose qu’il faut vérifier au cas par cas.

    Tu n’as pas de contrôle automatiquement si tu fais une structure fantoche à l’étranger, juste le dossier sera impossible à défendre si un jour ça arrive.



  • @tulsene comment font les trader qui ont gagné bcp alors ?



  • @tulsene dans la plupart des pays tu dois créer une société et y céder tes crypto pr dégager une plus value



  • @babar Ils pleurent l’amputation de leur portefeuille car ils ont eu le culot de ne pas s’être organisés avant de gagner …

    Comme tu as du le comprendre ce sarcasme cache une des réalité de notre pays. Il n’y a pas de fiscalité correcte pour ce genre d’activité. L’impôt, ainsi que la charge administrative, est tel que les traders fuient le pays. Soit tu es dans une grosse structure (comme une banque qui prend à sa charge toute la partie administrative et fiscale) soit tu t’expatrie.

    Je te souhaites bien du courage pour ta situation actuelle, car si tu as fais du daytrading tu vas devoir déclarer des BIC, donc avoir une structure (et pas une AE à cause de la limite de CA et de la non déductibilité des charges). Si tu n’es pas conseillé par un professionnel envoie moi un mp, je te donnerais un contact d’un des membre de la Chaintech.

    C’est un trader (Cedric Froment sur youtube) qui m’a conseillé l’île Maurice.



  • @babar a dit dans expèrience expatriation pour day trading de crypto :

    Bonjour qqun qui s’est expatrié pour le day trading des crypto ou pour cashout pourrait-il partager son expérience : quel pays, quel impot, quel structure ? J’entend parler de malte la bulgarie l’estonie

    cordialement merci

    En gros c’est pas compliqué : 50 a 60 % de tes gains partent aux impôts et ceux quelque soit le type de société que tu va créer en France…
    C’est énorme mais si tu es bon et que tu génére vraiment des gains ça t’apporte la tranquillité d’esprit.
    Parce que les montages bidons malheureusement un jour ou l’autre tu te fais pincer ou alors tu vis sans profiter de tes Pv et donc retour à la case départ ça ne sers à rien…
    On est pas des gros poissons pour se payer des montages fiscaux à la Airbnb Amazon ou autres.
    Sois tu passes à la caisse sois tu choisis un pays où texpatrier mais tu y restes et obtiens la nationalité ( et il y en a plein en UE).



  • @alcarl_18 tu es sur des 50 a 60% ? Il me semblait avoir vu bruno lemaire prononcer une loi plus souple sur l’imposition des cryptos



  • @alientouch a dit dans expèrience expatriation pour day trading de crypto :

    @alcarl_18 tu es sur des 50 a 60% ? Il me semblait avoir vu bruno lemaire prononcer une loi plus souple sur l’imposition des cryptos

    Je parle de l’imposition d’un individu qui se déclare trader en compte propre (on s’en fou un peu de quel marché il s’agit).
    Maintenant si c’est occasionel et que tu es un particulier tu as raison c’est 30%



  • Un miner par exemple, qui aurait démarrer en 2009, qui aurait environ 1000 BTC c’est pas un trader 😂😂


 

A voir également