Proof of work ou Proof of stake ?



  • Proof of work (POW) et Proof of stake (POS) sont deux protocoles dont dépendent une blockchain afin de faire valider une transaction et miner un bloc.
    Quelle différence entre les deux systèmes ? Le Gros Rourou est là pour éclairer votre lanterne !

    La suite de l’article: https://lerouroudelafinance.blogspot.com/2018/01/proof-of-work-ou-proof-of-stake.html



  • @le-gros-rourou Le POW en fait c’est super simple : tu cherche un nonce et fais varier sa valeur de 1 à chaque fois jusqu’ au moment ou tu trouve le bon. C’est du brute-force bête et méchant.

    Vocabulaire :
    hash : résultat d’une fonction de hashage. Une fonction de hashage permet de déterminer l’empreinte numérique d’un fichier informatique en fonction de l’agencement des 0 et 1 de ce fichier. Si jamais une valeur est modifiée/ajoutée/supprimée alors le résultat de la fonction de hashage sera différent.
    difficulté : Dans le cadre du proof of work, cela consiste à réduire le champ des possibilités. l’algorithme de hashage SHA-256 est un ensemble de 2^256 combinaisons possibles, cela consiste donc à réduire le nombre combinaisons possibles. Dans notre cas, il est exigé que la solution du bloc soit inférieur à une certaine valeur.
    nonce : chiffre entier naturel

    Dans le Processus de POW, un mineur va prendre un set de transactions, différentes informations tel que le hash du block précédent et enfin le nonce. Ceci va former un bloc de donnée dont il calculera le hash. Si le résultat est supérieur à la difficulté alors il incrémente le nonce de 1 et recommence, sinon il touche la récompense.

    Ce qui a donc de “complexe” dans le mécanisme de preuve de travail c’est la fonction de hashage car le travail en soit c’est juste incrémenter le nonce de 1…

    Tu trouveras plus d’informations à ce très passionnant sujet dans ce livre https://github.com/bitcoinbook/bitcoinbook

    Pour ce qui est du POS c’est un sujet hautement épineux car le temps n’étant pas une constante universelle cela complique de beaucoup le fonctionnement du protocole. De plus, dans le cadre du POS les minters ont intérêt à garder en vie un maximum de fork de la chaîne pour augmenter leurs chances de toucher la récompense contrairement au POW ou les mineurs sont incités à prolonger la chaîne la plus longue pour assurer leur rentabilité.



  • Je tiens à apporter une précision sur ce que j’ai dis à propos du POS : j’ai décris des problématique qui sont propres à la preuve de participation tel que utilisé dans le protocole de PeerCoin (qui a évolué avec BlackCoin mais ne permet pas de résoudre totalement cette problématique) et qui tentent d’être comblé par la preuve d’enjeu en cours d’étude chez Ethereum : https://github.com/ethereum/wiki/wiki/Proof-of-Stake-FAQ



  • Merci pour ces precisions!


  • Etherian

    @tulsene a dit dans Proof of work ou Proof of stake ? :

    @le-gros-rourou Le POW en fait c’est super simple : tu cherche un nonce et fais varier sa valeur de 1 à chaque fois jusqu’ au moment ou tu trouve le bon. C’est du brute-force bête et méchant.

    Je soupçonne qu’aujourd’hui les gens ont des algorithmes un peu plus subtils pour miner. Par exemple, si on remarque qu’il y a un très léger biais et que les nonces pairs donnent de meilleurs résultats, il vaut mieux prendre un nonce pair et augmenter de deux à chaque fois (c’est seulement un exemple).


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.