@Capparzo" Le paiement en espèces, c’est-à-dire au moyen de pièces et de billets en euros, est le seul mode de règlement qui ne peut pas être refusé par un commerçant ou prestataire de services (en-dessous d’un certain montant)." “Afin de lutter contre le blanchiment d’argent, il est interdit à tous les professionnels, ainsi qu’aux particuliers résidant fiscalement en France, de régler en espèces une dette supérieure à 1 000 €.” “Ce seuil est porté à 15 000 € si le débiteur justifie qu’il n’a pas son domicile fiscal en France et que la dette n’est pas due dans le cadre d’une activité professionnelle.” En gros, pièce ou Bitcoin. Ensuite, rien n’interdit au commerçant d’anticiper en stockant des euros en double sur un compte en banque et d’échanger auto ses pièces contre des bitcoins. il peux cependant être sous forme d’association, mais à but non lucratif.