La crypto-monnaie c’est quoi ?



  • La crypto-monnaie c’est quoi ?

    tous savoir sur : https://bitcoinfo-france.blogspot.fr/2018/01/la-crypto-monnaie-cest-quoi.html

    Depuis plusieurs années, et de plus en plus fréquemment, on entend parler de la crypto-monnaie. Mais savez-vous réellement ce qu’est la crypto-monnaie ? Il semble pourtant que ce phénomène, qui prend de plus en plus de place dans nos mondes bancaires et financiers, soit primordial à comprendre si nous voulons pouvoir faire les bons choix financiers dans les mois et les années qui viennent. Il nous paraissait donc important de consacrer une page complète à l’avènement de cette nouvelle monnaie entièrement numérique, pour mieux en saisir les enjeux. Explications et recensement.

    La crypto-monnaie, ou monnaie cryptographique, est une monnaie 100% électronique, magnétique, virtuelle. Le principe d’échelle de valeur qui lé définit est le même que celui des monnaies courantes que nous utilisons au quotidien. Mais sa différence, c’est qu’elle est uniquement virtuelle. Il n’existe donc aucun billet ni pièce physique de crypto-monnaie. L’autre différence, c’est que cette monnaie est cryptée, c’est-à-dire qu’elle n’est utilisable que par une personne possédant le code permettant de décrypter la monnaie. Il peut s’agir d’informations personnelles appartenant au détenteur, comme une empreinte digitale par exemple.

    Ces informations sont stockées dans un système de fichiers, ou plutôt un réseau de fichiers, qu’on appelle blockchain. Et c’est justement ce réseau, ces blockchains, qui font de la crypto-monnaie la monnaie la plus sûre du monde. Les blockchains enregistrent et conservent toutes les opérations effectuées avec la crypto-monnaie.

    Ce grand livre de compte est par ailleurs consultable par tout le monde. Et pour celles et ceux qui se poseraient la question, une crypto-monnaie est utilisable exactement comme une monnaie classique. Achats, ventes, transactions, prêts… Tout ce qui se fait avec une monnaie classique est donc reproductible et possible de la même façon avec une crypto-monnaie.

    Néanmoins, ces monnaies restent aujourd’hui des monnaies alternatives, puisqu’elles n’ont aucun cours légal dans aucun pays du monde. Elles ne sont pas contrôlées par les banques, ni par les états. Pour comprendre, on pourrait dire qu’elles sont à la monnaie ce que le logiciel libre est aux logiciels, une monnaie que tout le monde peut acquérir sans mécanisme bancaire derrière. Toutefois, le système de preuve de travail les protège des contrefaçons numériques et l’inflation comme la déflation sont impossibles.

    Des crypto-monnaies, vous en connaissez au moins une, ne serait-ce que de nom ; le Bitcoin. Et toutes celles qui ont suive et qui suivent encore sont des implémentations se basant sur les mêmes préceptes. Sachez, par exemple, que toutes (ou presque) ont défini dès la mise en place un plafond de masse monétaire qui ne sera jamais dépassé. Et l’augmentation de masse monétaire jusqu’à atteindre ce plafond de verre est faite de manière graduelle. Le but ? Limiter les risques d’hyperinflation et ainsi protéger la rareté de la monnaie, un peu comme c’est le cas pour les métaux précieux.

    Mais à ceux qui pensaient pouvoir rester entièrement anonymes, nous précisons ici qu’il s’agit d’une douce chimère. En effet, la blockchain, consultable par tous, répertorie tous les transferts d’argent. Par extension, l’adresse mail du payeur et du receveur sont donc inscrits dans le livre de compte. On vous rassure, certaines crypto-monnaies permettant l’anonymat le plus total ; le Darkcoin, le Zerocoin, le Bytecoin ou encore le Black Coin.


 

A voir également