SCOP/SAE : entreprise partagée.

  • Bitcoiner -

    Salut,

    Je me faisais une petite réflexion, juste comme ça. Il y a pas mal de personnes compétentes sur ce forum, dans pas mal de domaine. Certains montent des rig, d’autre trade, certains codent ou montent des site web et d’autres veulent investir.

    A côté de ça, il y a pas mal de boites qui se montent, pour la plupart des bonnes vieilles arnaquent. Certaines ont des idées de génie, mais pas de moyen.

    D’ où l’idée de monter une coopérative de minage. Grosso modo un boite ou chacun apporte ses billes et est rémunéré en fonction de son travail ou du capital apporté.

    Je n’ai rien à vendre, mais je pense que ça pourrait être une idée intéressante, et ce forum bien actif peut être un point de départ pour ce genre de chose.

    Je vois pas mal de projet se monter , certain parlent d’un rig ou deux, d’autre sont plutôt plus ambitieux. Mais au final les besoin sont les mêmes : un local sécurisé, une architecture informatique, du matériel de minage et des compétences pointues.

    Un problème important reste la confiance accordée aux autres. Typiquement un trader a besoin d’une mise de départ. Plus les fonds sont importants, plus ses leviers sont conséquents. Mais qui va garantir que ce trader ne va pas tout perdre ou alors juste s’enfuir avec la caisse ? Idem pour les mineurs : mutualiser les infrastructures permet de gagner en sécurité (ventilation efficace, protection incendie, sécurisation du lieu).

    Concrètement : vous en pensez quoi ?

    nakhom 1 Reply
  • -

    @raoullevert - BANCO !

  • Bitcoiner -

    @nakhom : c’est juste une idée, t’enflamme pas !!! C’est le niveau 0 de la réflexion. L’objectif n’est pas de proposer un truc clés en main, mais plutôt d’engager une reflexion commune.
    Pas envie que ça parte en scam pourris !!!

    nakhom 1 Reply
  • -

    @raoullevert - Tonton Raoul, je ne l’enflamme pas, j’ai déjà posté quelque chose du genre. J’ai étudié la faisabilité de la mutualisation des coûts, pour une solution hébergement, et malheureusement, je n’ai pas toutes les compétences requises pour mener ça à bien tout seul, notamment en ce qui concerne l’administratif. Aujourd’hui, je suis confronté à la problématique de ne pas pouvoir grandir par manque de place. Louer un local et l’équiper pour moi tout seul, ça ne me branche pas, alors quand tu rouvres ce sujet de coopérative [j’adore ce mot… coopération, c’est beau, non ?], je dis BANCO ! 🙂

  • Bitcoiner -

    Mince j’avais pas vu ton précédent post ! Pour l’administratif je ne pense pas que ce soit le plus compliqué à trouver. Le plus dur c’est d’apporter la confiance aux investisseurs potentiels.

  • -

    Je ne vous conseille pas le statut de scop. ça ne fonctionne jamais surtout dans le minage de cryptos dont le but unique est le profit.
    Par contre la mutualisation de la structure est une excellente chose.

  • Bitcoiner -

    Une SCOP à pour but le profit non ? La seule différence c’est que tout le monde à son mot à dire. Du moins c’est comme ça que je l’imaginais.

    EDIT : je viens de regarder vite fait. La grosse différence entre une SARL et une SCOP c’est le vote. Scop : 1 personne = 1 voix. SARL : fonction du % du capital.

    nakhom Y 2 Replies
  • -

    @raoullevert - Pis ça dépend aussi des gens, de leurs visions, de leurs ambitions… Tu parles open source, gratuité du savoir, des trucs qui résonnent et m’intéressent…

  • Bitcoiner -

    Oui ça dépends forcement des personnes ! Par contre malheureusement dans ce monde, il faut que les dites personnes y voient un intérêt ! Je suis certes libertaire, mais pas naïf.
    Proposer quelque chose ou chacun ramène ses machines et ne paie rien (et empoche les cryptos), ça ne va pas durer longtemps je pense. De même, faire une demande de dons : c’est un coup à mettre la clef sous la porte rapidement !

    Après il y a des moyens simples de gérer l’histoire, avec des smarts contracts et des tokens. Mais occulté le côté humain n’est pas super classe de mon point de vue !

    nakhom 1 Reply
  • -

    @raoullevert - Ah ça oui… Pis, libertaire aussi, comme ça c’est dit. Difficile, mais pas impossible, de trouver les bonnes personnes. J’ai déjà 2 noms en tête à qui en parler, des gens du forum…

  • Bitcoiner -

    J’aime bien ce mot, ça déchaîne les passions !
    Idem j’ai des connaissances proches en qui j’ai confiance et qui cherchent à comprendre les cryptos, voir investir du temps et de l’argent.
    Bref, la question est : comment organiser la chose ?

    nakhom 1 Reply
  • -

    @raoullevert - Lieu. Connaissances de chacun. Apport matériel. Caisse commune. Partage des coûts en fonction du volume occupé.

  • Bitcoiner -

    Le lieu, c’est un entrepôt sécurisé avec une connexion internet et surtout une bonne puissance electrique.
    Pour la connexion net, c’est pas très compliqué …
    La puissance elec également.
    Après il faut voir les prix et si c’est rentable ou pas.
    La sécurité d’accès. Quelle confiance avec vous en moi si je détiens le seul jeux de clef ? 🙂 Qui garde les machines.
    Il faut compter l’assurance, la detection/protection incendie (CO2 mon amour).

    Apport matériel : c’est pas le plus compliqué. Par contre quelles garanties ? Ne vaut-il pas mieux acheter en gros ?

    Caisse commune : ça fait un peu "on part en vacances ensemble 🙂 Mais dans l’idée c’est ça. Après il faut faire en sorte que chacun aie des garanties.

    Partage des coût : oui forcement.

    En fait plus j’y réfléchis, plus je me dis que faire une ICO pour monter une ferme de minage dans le berry c’est moins compliqué !

    nakhom 2 Replies
  • -

    @raoullevert - Pas CO2, argon, mais ça se paie au volume, et c’est TRÈÈÈS cher…

  • -

    @raoullevert - Lieu géographique ? Berry ? Île de France ? Vers chez moi, il y a des rivières, et qui dit rivières, dit hydro-électricité 🙂 déjà dégrossi l’étude là dessus, à petite échelle…

  • Bitcoiner -

    C’est vrai que l’hydroélectricité c’est la classe. J’avais regardé les moulins à vendre, mais déjà il faut passer le périphérique … et la je suis perdu.

    Bref ça ne fait pas avancer le débat !

    nakhom 1 Reply
  • -

    @raoullevert - Au contraire, parce que si l’info à prendre c’est de localiser l’entrepôt du côté du périph, c’est un truc important à savoir…

    Y’a la solution des containers à acheter, aussi. Là, mis dans un champ à côté d’une rivière de l’autre côté du périph…

  • Bitcoiner -

    Juste pour l’anecdote :Au milieu de nul part (genre sur l’A6), mon fils de 8 ans m’a dis : ‘Papa, j’ai vu des gens dehors, tu vois que c’est possible de vivre à la campagne !’…
    Blague à part, hors région parisienne les loyers sont moins chers c’est sûr ! Mais la question n’est pas trop de savoir ou monter l’histoire, mais plutôt comment ?
    Comment intéresser les personnes ?
    Comment gérer les ressources ?

    nakhom 1 Reply
  • -

    @raoullevert - Des gens intéressés, y’en a. Juste ici, j’ai lu 2 posts qui posaient la question, en 1 semaine, et 2 contacts en MP qui datent d’un petit mois qui cherchaient aussi, à l’époque où j’avais parlé de monter ça. Sur slack, un autre, avec du volume à héberger, genre pas anecdotique. J’ai 2 potes vers chez moi qui ont une cave où ils font tourner leurs 10 ASICs, mais il y a la place pour beaucoup plus. Été comme hiver, même température. Pour l’instant, ils n’ont pas besoin de faire d’aménagements spéciaux, mais avec plus de moulins qui tournent, c’est clim et extracteur au minimum.

    Ce qui est sûr, c’est qu’il faut du volume. 5 personnes à 10 ASICs chacun, là, ça vaut le coup de craquer un billet, et voir le ROI sur l’installation. Je dis ça arbitrairement, trop tard pour partir dans des calculs, là, mais tu vois ce que je veux dire. Des personnes motivées, elles existent, pas besoin d’être 50. Desproges, mon maitre à penser, disait un truc, en substance, comme : L’intelligence du groupe est inversement proportionnelle au nombre d’individus qui le composent. Si c’est pour se retrouver avec des espèces de stars dont on peut lire le nectar de leurs ambitions ici, non merci. Mais toi, @impassenet , @XFT , et plein d’autres taiseux qu’on ne connait pas encore, BANCO !

    Comme tu disais, on n’est pas tous là pour les mêmes raisons, ni avec les mêmes états d’esprit. Non que ce serait mieux que ce soit le cas, et loin s’en faut, mais partager une espèce de vision de la chose, 60% tech, 30% challenge et 10% thunes, moi ça me va. Après, facile de dire ça, j’ai tout à apprendre de gens comme toi, même si je sais que tu vas t’en défendre… 🙂

  • Bitcoiner -

    @nakhom a dit dans SCOP/SAE : entreprise partagée. :

    60% tech, 30% challenge et 10% thunes

    Rajoute 10% de bière et déconne !

    nakhom 1 Reply
Log in to reply