Prix Tulipe



  • Le Prix Tulipe est attribué « aux historiens du dimanche et intellectuels médiatiques de langue française, même si pour les besoins de la cause ils s’expriment à l’occasion dans la presse étrangère […]. L’attribution du prix est évidemment un choix subjectif, presque affectif. Je le fais seul, mais j’accepte volontiers les recommandations de mes amis. Il y … Continuer la lecture de Prix Tulipe Source: Bitcoin.fr



  • J’adore 😁😁😁


  • Bitcoiner

    @silages « Si Antonopoulos est le gourou incontesté du bitcoin Favier est sans aucun doute nôtre ligne de front intéllectuelle face à la médiocrité des opposants » (citation Vix18 janvier 2018)

    😜



  • @vix18 😂😂😂 tu t’auto cite ?? Sa va les chevilles ? Mdr


  • Bitcoiner

    @silages 😂😂😂😂 autodidacte jusqu’au bout 😂😂😂😂


  • Modérateur

    “Le bitcoin, cette monnaie qui est la dernière escroquerie absolument incroyable”.

    Jean François Lenglet, C dans l’air, 29 décembre 2017, à la 19ème minutes.

  • Modérateur

    « Il suffirait d’appliquer la règle de base de toute transaction financière : chaque participant doit divulguer son identité. Cela casserait le bitcoin »

    Ewald Nowotny, l’un des gouverneurs de la BCE


  • Modérateur

    « Si le bitcoin a peut-être été conçu comme un système alternatif de paiement, hors de toute intervention gouvernementale, il associe aujourd’hui les caractéristiques d’une bulle, d’une pyramide de Ponzi et d’une catastrophe pour l’environnement. »

    Augustin Cartens, Directeur Général de la Banque des Règlements Internationaux, lors d’une conférence sur les crypto-monnaies coorganisée par la banque centrale allemande, à l’université Goethe de Francfort, le mercredi 7 février 2018.

    Le Figaro - mercredi 7 février 2018

  • Modérateur

    « En matière de cryptomonnaies, je peux dire avec une quasi-certitude qu’elles finiront mal. »
    Warren Buffett, Président de Berkshire Hathaway

    Le Figaro - mercredi 7 février 2018

  • Modérateur

    « Le bitcoin n’est pas une monnaie, parce qu’il s’agit de quelque chose qui change de valeur de façon incroyablement forte en un mois, en quelques jours… C’est tout l’inverse de la définition d’une monnaie qui doit préserver la valeur de l’épargne », estime Olivier Klein. « En revanche, c’est un actif spéculatif qui n’est fondé ni sur l’économie, ni sur des matières rares, ni des métaux précieux… C’est purement spéculatif, un peu comme la tulipe de Hollande qui avait provoqué une crise financière au XVIIe siècle. »
    Olivier Klein Directeur général de la BRED (groupe BPCE)

    Les Echos - vendredi 9 mars 2018

  • Modérateur

    «C’est difficile de faire passer de l’argent sale par le système bancaire»
    «Les crypto-monnaies sont phénoménales pour ce genre de choses… N’importe quel escroc ou politicien véreux dans le monde a, je pense, des crypto-monnaies.»

    Vasant Prabhu, directeur financier de Visa, lors interview au Financial Times
    http://www.businessinsider.fr/directeur-financier-visa-sur-bulle-crypto-monnaies


  • Modérateur

    “Fondamentalement, le bitcoin ne repose sur rien de tangible, mais seulement sur une énorme crédulité qui se retourne contre celui qui en a fait preuve au mauvais moment. Car le pouvoir d’achat du bitcoin n’est basé sur rien”.
    Jean-Pierre Danthin, ancien vice-président de la Banque nationale suisse (BNS) dans le supplément Indices de l’Agefi du 29 janvier 2018
    https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Le-bitcoin-une-bulle-pure-et-simple-Danthine–25887958/


  • Modérateur

    "Le bitcoin, c’est la tulipe du XXIe siècle. Je ne nie pas que la technologie de la blockchain a un grand avenir, mais le bitcoin, qui en est issu, n’en a aucun : ce n’est qu’une plate-forme de blanchiment. "
    Marc Touati, économiste

    Capital - n° 324 - Septembre 2018 - Page 102

  • Modérateur

    « l’arnaque du siècle» « Il n’est basé c’est-à-dire sur aucune création de richesses […]. Si le bitcoin s’effondre complètement, personne ne remboursera ses détenteurs. Il va bien falloir un jour retrouver le chemin de la raison. »
    Marc Touati, économiste français

    Le Figaro - lundi 3 septembre 2018 - Page 25

  • Modérateur

    « La cryptomonnaie est un sujet criminel par nature ». (…) « De mon point de vue, l’ensemble des dispositifs des cryptomonnaies est une gigantesque escroquerie virtuelle. (…) »
    Alain Bauer, criminologue français.

    Technikart - N° 226 - Édition d’octobre 2018 - Page 67 - Entretien avec Julio Rémila


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.