Bitcoin pour les nuls



  • Bonjour le groupe, j’aurais besoin de vos avis et vos connaissances. Je commence un petit texte pour mes amis et futurs clients afin qu’ils comprennent le principe bitcoin et blockchain. J’aurais voulu vous soumettre ce texte et que vous me donniez vos avis sur la cohérence des propos et des informations:

    Le Bitcoin et les monnaies virtuelles (cryptomonnaies) :

    La monnaie virtuelle, ça fait peur :

    • Et bien en vérité, vous vous servez tous les jours de moyen de paiement virtuels sans le savoir. Lorsque vous payez en carte bancaire, lorsque vous effectuez un payement sans contact, quand vous émettez ou recevez un virement, lorsque vous faites un crédit. Vous ne voyez ni billets, ni pièces lors de ces transactions. Elles sont bien virtuelles.
    • Le principe des monnaie virtuelles est le même, sauf qu’elles sont des monnaies. Il faut en posséder pour pouvoir les dépenser, comme les pièces ou les billets. Elles ne sont pas comme un compte bancaire qui peut être à découvert. Ce sont des monnaies !

    Un bitcoin c’est quoi :

    • Un bitcoin est une monnaie dite virtuel, car on ne la trouve pas sous forme physique (billets, pièces). Elle peut se diviser par 100 millions ce qui donne un Satoshi en référence à son inventeur Satoshi Nakamoto.

    Comment cela fonctionne :

    • En 2008, après la crise des « subprime » provoqué par l’avidité des banques sous forme de crédits, Satoshi Nakamoto trouve une idée fantastique. Créer une monnaie qui fonctionnerait simplement par le biais des ordinateurs connectés sur internet. Il crée un programme (la blockchain) qui fonctionne grâce aux PC connectés sur le web et ce programme est totalement indépendant.

    La blockchain :

    • C’est donc un programme qui diffuse des transactions à travers internet et qui les enregistre. L’avantage de ce programme, c’est qu’il est ultra rapide, grâce à la grande quantité d’ordinateur qu’il utilise à travers le monde et que les frais des transactions sont minimes. Du coup c’est devenu un moyen de payement ultra-rapide, bon marché et très sécurisé.
      Pour l’exemple, si vous envoyez 100€ au japon par virement, cela mettra 3 à 4 jours et cela vous coutera 15€ (c’est un exemple). Si vous effectuez une transaction en Bitcoin, la transaction mettra 2 minutes et vous coutera quelques centimes.
    • Ce système est tellement efficace et révolutionnaire, qu’il existe aujourd’hui plus de 800 monnaies virtuelles différentes. Les états veulent créer leurs propres monnaies et les banques sont désemparées.
      Que vaut un bitcoin :
    • Au jour où j’écris ces lignes, il vaut 5000 €. Oui 5000€ ! Comment ce fait-ce ? Comment une monnaie virtuelle peut valoir autant ?
    • Les monnaies virtuelles sont cotées sur des bourses spécialisées et leurs valeurs dépendent seulement de leur capitalisation, c’est-à-dire, du montant que les acheteurs acceptent de payé et du montant global de l’argent qui est injecté dedans. Ce bitcoin qui vaut 5000€ représente un capital injecté de 100 milliards de dollars.

    Comment fonctionne la blockchain :

    • La blockchain (vous pouvez traduire par chaine de bloc) est un programme qui enregistre chaque transaction dans un bloc d’informations inscrit systématiquement après le précédent. Ce qui crée une chaine. Pour information en plus de 8 ans, la blockchain pèse plus 150 Gigaoctet. Chaque nouveau bloc d’informations ajouté à la chaine est instantanément enregistré sur plusieurs ordinateurs à travers le monde, on appelle ça un nœud et la multiplication de ces nœuds garantie la sécurité du système. Il faudrait gérer 51% des nœuds pour influencer la blockchain (voir la pirater), ce qui est impossible.

    Quel est le rapport entre le Bitcoin et la Blockchain :

    • Tout simplement, la blockchain est le registre sur lequel est enregistrée chaque transaction en Bitcoin. Mais la blockchain est bien plus que cela, car son fonctionnement permet d’enregistrer et de transmettre tout type d’informations, pas que des transactions monétaires. C’est pour ça que son fonctionnement est de plus en plus copié et utilisé à travers le monde pour échanger des informations en toute sécurité et à la vitesse de l’éclair !

    Concrètement, comment utiliser les bitcoins :

    • Le bitcoin étant une monnaie, cela induis un échange monétaire entre un acheteur et un vendeur. Les deux doivent posséder un portefeuille bitcoin, appelé « wallet ». Ce dernier peut se trouver sous forme d’un logiciel sur un PC, sur un smartphone ou une tablette. Le bénéficiaire de la transaction peut même simplement posséder le code sur un bout de papier ou une impression du QR-Code.

    Comment se fait l’échange de monnaie :

    • Le wallet est identifié par une clé publique (c’est une série de chiffres et de lettres qui peut aussi être affiché sous forme de QR-Code), C’est son identité sur la blockchain. A partir de là, on indique le code du bénéficiaire, on indique le montant et on transfert, c’est aussi simple que cela.

    Comment se procurer des bitcoins :

    • On peut les acheter sur des sites spécialisés, il existe des distributeurs automatiques et même des boutiques spécialisées, il faut avant tout ouvrir un « wallet » sur un site internet ou en installer un sur son PC.
      – On peut en « fabriquer », cette activité s’appelle le minage, on installe un ordinateur qui fera du cryptage et du décryptage de monnaies virtuelles, c’est grâce à cette activité que les monnaies virtuelles existent. Cette activité est récompensée en monnaies virtuelles qu’on peut échanger contre des bitcoins.
      – La publicité : Il y a pas mal de sites internet qui diffusent des publicités, vous êtes récompensé de votre attention en Satoshis (l’unité minimale du Bitcoin, c’est un cent-millionième de bitcoin, soit 0.00000001 BTC)

    Quel est la sécurité d’un « wallet » :

    • Un wallet est composé d’une clé publique et d’une clé privée. La première est destinée à être diffusé pour obtenir une transaction.
      La seconde est absolument privé, elle est votre moyen de prouvé votre identité sur la blockchain. Chaque transaction dont vous êtes acteur est codée sur la blockchain avec votre identité. La clé privée est souvent faite de plusieurs mots et tout portefeuille qui se respecte vous encourage à noter cette série de mots sur papier. Si vous stockez votre wallet sur un PC, n’oubliez jamais que s’il est connecté en permanence à internet, il est sous le feu de tout type d’attaque (piratage, cryptage).

    Mais, c’est quoi l’avantage d’utiliser des bitcoin plutôt que des euros ou des dollars.
    – L’avantage premier est l’échange pair à pair, c’est-à-dire que l’échange se fait directement entre deux personnes sans passer par une banque, c’est donc bien une monnaie. Il y a l’avantage de la rapidité de transaction et sa sécurité. Et les coûts de transaction sont bien moindres par rapport à ce que peut vous facturer une banque.

    • Un sérieux avantage philosophique est que cette monnaie n’est gérée que par ces utilisateurs et donc le cours n’est pas influencé par des décisions économiques gouvernementales.
      La valeur des monnaies étaient défini en fonction de l’or jusqu’à la seconde guerre mondiale (on pouvait évaluer la valeur d’un bien en comparant la quantité de monnaie ou d’or, on appelait cela « l’étalon or »). De peur d’une inflation, les gouvernements ont décidé qu’ils seraient les seuls à donner une valeur à l’argent. Depuis, on subit cette influence sans connaitre la réelle valeur d’une monnaie, si ce n’est celle que nous donne nos gouvernements.
    • Un autre avantage philosophique du bitcoin, c’est sa nature : Cette monnaie a été créée afin de ne plus subir les influences néfastes des banques. Cette monnaie a été créé suite à la crise des « subprime », lors de laquelle, les banques et les organismes de contrôle ont menti sur la valeur de crédits soi-disant solvables, afin de maintenir les valeurs immobilières aux Etats-Unis, alors que personne n’arrivaient à payer sa maison. Lorsque cela est apparu au grand jour, des millions de gens se sont retrouvés à la rue, des banques ont fermés et les gouvernements ont injecté l’argent du peuple pour amoindrir la crise. On utilise notre argent pour sauver de la faillite ceux qui prennent notre argent. Voilà la philosophie de base du Bitcoin.
      Et les autres monnaies virtuelles. – On appelle ça les altcoins, comme l’Ethereum, le Ripple, le Monero, le Zcash… Il en existe des centaines et toutes n’ont pas la vocation de monnaie. – Comme vous le savez ; derrière chaque monnaie virtuelle, il y a un programme. Et bien certain programme n’ont pour but que de transférer des informations.
      Mais dans le système blockchain, chaque programme est monétisé et se retrouve sur le marché des échanges. Tout se retrouve sur les bourses. On peut donc acheter des unités « token » d’un programme pour y participer. Il y a même des levés de fonds (ICO) qui engendre des millions de capitalisation pour fonder une entreprise de blockchain. Etant donné qu’il y a une bourse, il y a aussi des investissements et des spéculations, ce qui explique que les cours des cryptomonnaies sont très volatiles.

    Alors, j’ai compris ; la blockcain est un programme, mais un programme ça se modifie :

    • Oui ! La blockchain se modifie, on fait des mises à jours, des évolutions, des modifications, cela s’appelle un Fork (fourche). Chaque programme à son groupe de développeurs, ils peuvent modifier le programme et cette modification ne se fait pas sans l’accord des utilisateurs.
    • Je m’explique : Lorsqu’on fait une modification du programme, il en résulte deux fourches (Forks) une modifiée et une intacte. Ces deux fourchent sont présente sur le marché et peuvent continuer d’exister ou pas, selon qu’elle soit utilisée ou pas. Un fork en 2017 a vu apparaitre le Bitcoin Cash et ce dernier a perduré, il vaut aujourd’hui près de 300$.
      Il y a des Forks salvateurs. Certaines monnaies naissante, comme l’Ethereum ne s’est pas vu arrivé sur le marché sans encombre. Dès sa lancé, ce programme avait une faille qui fut exploité par un pirate qui subtilisa près du tier de la capitalisation de l’Ethereum. Le fondateur a donc décidé de faire un Fork, corrigeant cette faille et la majorité des utilisateurs ont adhéré à cette nouvelle fourche. De fait, le pirate s’est retrouvé avec une majorité de token d’une ex cryptomonnaie qui n’avait plus de valeur. L’Ethereum Classic ne vaut pas plus de 10$, aujourd’hui, alors que l’Ethereum se négocie à 250$.

    Chris.chain 2017

    En vous remerciant par avance.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.