Les politiques actuels, de pauvre dinosaures…