DEBAT : La concurrence des monnaies : le Bitcoin



  • ✔CryproWise ✌:
    Friedrich Hayek appel à changer de système monétaire ou bien nous risquerons d’étouffer l’avenir de la liberté elle-même. La liberté etmarché libre (par définition concurrentiel) sont pour lui indissociables. Selon l’auteur, lamonnaie sert à marchander, c’est uneinstitution privée appartenant aux hommes libres (droit naturel) et non à l’État. Là où subsiste une concurrence institutionnelle, l’expérimentation se poursuit. La société qui préserve ce cadre, se donne de meilleures chances de faire face aux défis de demain, au contraire de celle qui se fige.

    Hayek défend un système de monnaies privées où les institutions peuvent créer des monnaies qui sont en concurrence.La stabilité de la valeur est présumée être le facteur décisif pour l’acceptation. Hayek fait l’hypothèse que la concurrence sera favorable aux monnaies qui préservent le plus la valeur dans le temps.Hayek suggère que les institutions pourront trouver à travers l’expérimentation un vaste panier demarchandises pour base monétaire. Pour Hayek, la presse financière serait garante des informations sur la qualité des devises, publiant des rapports réguliers sur la gestion de l’émission monétaire, ou sur la quantité des encaisses en marchandises. Cette analyse d’Hayek a été citée par de nombreux économistes dont George Selgin, Richard Timberlake, et Laurent Blanc.

    Pour Hayek, c’est l’émission non contrôlée de la monnaie qui conduit aux dysfonctionnements du marché : “En raison d’un manque de compréhension générale, l’acte délictueux qu’est l’émission monétaire trop abondante par un monopoliste est, encore aujourd’hui, non seulement tolérée mais même encouragée. C’est là l’une des raisons principales pour lesquelles le fonctionnement harmonieux du marché est si fréquemment bouleversé.”

    La concurrence des monnaies conduirait à un nouvel ordre monétaire international qui serait la caractéristique des pays libres : “Une fois que le principe de concurrence des monnaies aurait été généralement accepté dans les pays économiquement prépondérants, il est probable qu’il s’étendrait rapidement à tous les peuples libres de choisir leurs propres institutions. Il resterait sans nul doute des enclaves dictatoriales ne souhaitant pas abandonner leurs pouvoirs monétaires – ceci, même une fois que l’absence de contrôle des échanges serait devenue la marque distinctive des pays honnêtes et civilisés.”

    Friedrich Hayek affirme que sansconcurrence, il ne peut y avoir une discipline de marché responsabilisant les émetteurs de monnaie : “l’absence de concurrence a empêché l’émetteur monopolistique d’une monnaie d’être soumis à une discipline salutaire”.

    Il affirme également que la mainmise des banques centrales conduit à un État s’accroissant de façon illimité : “Couper le robinet qui fournit sans cesse au gouvernement des liquidités additionnelles pour son propre usage apparait en outre important pour stopper la tendance inhérente d’un gouvernement illimité à croître indéfiniment, ce qui est devenu pour le futur de la civilisation un danger aussi menaçant que la médiocrité de la monnaie qu’il a produite.“Il ne peut guère y avoir de doute que l’accroissement spectaculaire des dépenses publiques au cours des trente dernières années, avec le gouvernement s’appropriant dans certains pays occidentaux jusqu’à la moitié, voire davantage, du revenu national pour des buts collectifs, n’a été rendu possible que par la mainmise gouvernementale sur l’émission monétaire.”

    La concurrence des monnaies ne semble plus être une vue de l’esprit : avec l’arrivée duBitcoin, de l’internet et de la technologieblockchain, le voeux de Hayek semble être en passe de se réaliser

    L’écosystème dynamique actuel des devises numériques est une mise en œuvre des idées originelles de Hayek où des milliers de devises sont évaluées quotidiennement par lemarché selon les facteurs changeants. La technologie blockchain permet en effet de concevoir des concepts de monnaies qui sont en concurrence, ou le marché définit le prix de chaque monnaie.

    Les crypto monnaies réelle évolution obligatoire ou le monopole des banques va-t-il bloquer cet élan de liberté ???

    Selon la BCE, le livre de Hayek constituerait la base théorique du Bitcoin (et de la technologie blockchain) où des milliers de monnaies privées sont en concurrence.

    Source : ✔CryproWise ✌:
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pour_une_vraie_concurrence_des_monnaies



  • La monnaie n’a plus de valeur.

    Jusqu’au milieu du siècle dernière, il y avait “l’étalon or”. Les monnaies avaient un valeur en équivalent or, ce fameux métal précieux! Ce qui lui donnait une réelle valeur d’échange entre les hommes et une réelle garantie de valeur d’échange.

    Hélas, lors de la seconde guerre mondiale, les états ont décidé de ne plus prendre en compte cette valeur. Nous avons aujourd’hui des monnaies qui n’ont comme seul valeur que la garantie que les états la maintiendront et les états en font ce qu’ils veulent. Ne serait-ce qu’en France, nous avons déjà changé trois fois de monnaie en moins d’un siècle (Franc, nouveau Franc, euro).

    La valeur de la monnaie aujourd’hui, c’est la crédulité des utilisateurs en une gouvernance étatique stable. De fait, la monnaie est centralisée et subit des changements qui n’ont plus rien à voir avec une valeur d’échange, mais avec les estimations d’une quelconque utilité décidé par des gouvernements qui changent tout les 5 à sept ans. J’en veux pour exemple la dette publique des Etats-Unis d’Amérique qui avoisine les 20.000 milliards de dollars.
    Ceci n’a plus aucun sens. On vit à perte pour enrichir, je ne sais qui. Il est temps que la monnaie redevienne l’outil d’échange entre les hommes qu’il a été depuis toujours.
    Je dirais même qu’on viole la monnaie depuis plus d’un demi-siècle et la crise de 2008 n’a pas fait son travail. Les crises sont comme les ouragans. Elles sont nécessaires pour rétablir un équilibre…

    Sources: wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Étalon-or
    postcarboninstite video: “Who Killed Economic Growth?” https://www.youtube.com/watch?v=EQqDS9wGsxQ

    Et le bitcoin dans tout ça: Le bitcoin comme l’a voulu Satoshi Nakamoto, est une planche de salut! Une monnaie décentralisée qui n’a de valeurs que ce que les utilisateurs peuvent y mettre. Pas de crédit ! On lui donne même un équivalent en or !

    Alors oui, on suit un cours Bitcoin/Dollar fluctuant, me direz-vous! Pour moi, c’est nécessaire pour effectuer une transition…



  • Friedrich Hayek est aussi l’auteur de “la route vers la servitude”. Un tout petit bouquin qui a changé ma vision du monde. (Friedrich Hayek est également prix Nobel d’économie, soit dit en passant).
    @cryptowise merci pour cette introduction sur les monnaies libres.



  • Il me semble que la monnaie d un pays est basé sur son PNB. Ça n’est pas rien. Ça n’a rien de matériel mais ça n est pas pour autant rien.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.