Application sous ethereum



  • Bonjour à tous,

    Je suis en train de me renseigner a propos d’ethereum et je vois qu’il y a la possibilité de creer des applications.

    Quels sont les différences avec une appli sous android? Est ce que les deux types sont compatibles?
    L’application se rémunère grâce à la publicité?

    Merci d’avance pour vos réponses.



  • Bonjour mattiew,

    Je t’invite à lire ce site : https://www.ethereum-france.com/quest-ce-que-lethereum/

    Il y’a également d’autres ressources en ligne, sur ce forum, etc

    Tu trouveras pas mal de réponses. Et oublie les revenus publicitaires, c’est pas vraiment l’ambiance :)

    Will



  • @wororke
    Merci j’ai lu cette article.

    Mais je ne comprend pas trop le mode de fonctionnement des applications et comment les utiliser?
    Je dois me créer un compte ethereum?

    Du coup tout les programmeurs sont bénévoles? C’est un systéme qui peut marcher au début mais je vois mal un programmeur talentueux passer des semaines de travail sans aucun espoir de rémunération surtout quand il peut théoriquement faire fortune ailleurs.



  • @mattiew a dit dans Application sous ethereum :

    @wororke
    Merci j’ai lu cette article.

    Mais je ne comprend pas trop le mode de fonctionnement des applications et comment les utiliser?
    Je dois me créer un compte ethereum?

    Du coup tout les programmeurs sont bénévoles? C’est un systéme qui peut marcher au début mais je vois mal un programmeur talentueux passer des semaines de travail sans aucun espoir de rémunération surtout quand il peut théoriquement faire fortune ailleurs.

    C’est sûr… j’ai de la peine pour eux… p’têt qu’ils programment en semaine et qu’ils font la manche le week-end… je vais p’têt faire un don à l’équipe de programmeurs de Gnosis, par exemple… ils ont dû gagner “que” quelques centaines de millions de $ avec leur ICO en 15 minutes chrono… ;)
    https://coinmarketcap.com/assets/



  • @mattiew Les Dapp sont pas des contrats, mais des applications fonctionnant sur la Blockchain. A ce titre, elles sont autonomes et décentralisée (en théorie, aucun tiers ne peut les désactiver).

    Fouille sur Ethereum France, tu trouveras toutes les réponses à tes questions.

    Si certains programmeurs sont bénévoles, l’ambiance actuel vire au lucre avec les ICO (levée de fond en cryptomonnaies). Aujourd’hui, l’équipe du browser Brave - qui intégre un wallet - a levé 36 millions de dollars en 30 secondes (!) pour développer son logiciel. Les ICO sont des smart contract, et servent parfois à financer des smart contract.

    Bref, y’a du coin qui tombe pour certains projets.

    Will



  • @Crypto_King a dit dans Application sous ethereum :

    C’est sûr… j’ai de la peine pour eux… p’têt qu’ils programment en semaine et qu’ils font la manche le week-end… je vais p’têt faire un don à l’équipe de programmeurs de Gnosis, par exemple… ils ont dû gagner “que” quelques centaines de millions de $ avec leur ICO en 15 minutes chrono… ;)
    https://coinmarketcap.com/assets/

    D’accord mais ça ne m’explique pas vraiment le système de financement et de rémunérations des programmeurs.



  • J’ai un application sous android et je me pose la question de la passer sous ethereum.
    Pas que je cherches spécialement la richesse, mais du coup en cas de sucés inespéré, je suis curieux de fantasmer sur un montant improbable.



  • @mattiew Pour l’instant, la rémunération consiste principalement à faire une ICO pour lever des fonds qui sont gérés par une fondation (ethereum fondation) ou une société qui, elle, emploie les devs. Ces derniers touchent également des parts / token / whatever…

    Autre option, prendre des commissions lors des échanges sur la Dapp

    Dernière option : publicité. Pour l’instant, je ne connais pas de Dapp qui fonctionne sur ce modèle qui, par ailleurs, est pas vraiment dans l’esprit des communauté crypto. Le pseudonymat, la décentralisation et la publicité ciblée ne font pas bon ménage…

    Finalement, l’écosystème est tout juste émergent et les modèles d’affaires ne sont pas encore stabilisés. Retient que, pour l’instant, c’est l’ICO qui fait bouffer pas mal de monde.



  • D’accord, merci pour ces infos.

    L’application consiste à simuler des referendums avec 4 options ( Oui / Non / Ne se prononce pas / Question invalide). L’application est multilingues et permettrais d’effectuer des consultation populaire à l’échelle mondiale.

    Ca intéresserais des gens sous ethereum?


Se connecter pour répondre