En 2022, une crispation réactionnaire antiBitcoin ?