Lightning Network : Faut-il renoncer aux « bases fees » ? (2ème partie)