[UDC] Unified Digital Currency - une Monnaie Digitale pour Unifier le Commerce Global



  • Monnaie Digitale Unifiée - Unified Digital Currency
    logo UDC
    Site web: udc.world
    Contact: info@udc.world
    TwitterRedditFacebookMedium

    ••• Détails de la Monnaie

    Unified Digital Currency (Monnaie Digitale Unifiée) ou UDC, est une nouvelle monnaie digitale cherchant à devenir le premier moyen d’échange global, à la fois en facilitant commerce international, en atteignant une adoption dans le commerce local et en créant un nouveau écosystème digital qui va au-delà de la sphère financière.

    UDC diffère dans de nombreux points par rapport à d’autres crypto-monnaies. Pour commencer, elle utilise 2 chaînes de données différentes pour opérer, une chaîne de livres de comptes (= Ledger chain) qui se concentre uniquement de la monnaie en soit et des opérations financières, et, une blockchain plus traditionnelle, appelée Network Management Blockchain (NMB), qui s’occupe de la gestion du réseau UDC et de tous ces participants (organisation du réseau/registre de participants/allocations des Slots/registre de clés publiques/registre de DAS et DAO/etc…), fournissant ainsi une monnaie digitale totalement ouverte et transparente.
    Une autre grande différence repose sur l’architecture du réseau, il est multicouche et essentiellement décentralisé et distribué, et cela à tous les niveaux. UDC n’est pas non plus issue de quelconque autre crypto-monnaie (pas de fork), et utilise donc une base de code et des protocoles originaux. A souligner que, le nœud travailleur du réseau, appelé Validating Node, est encore en développement, mais qu’il est néanmoins quasiment prêt (plus d’informations détaillées dans la section Progrès).

    UDC a aussi une entité fonctionnent comme banque centrale, désignée comme WorldBank, qui a la responsabilité et l’autorité de :

    • Émettre et enlever de la circulation de la monnaie [1]
    • Garantir les échanges et maintenir les réserves d’UDC dans les monnaies liées
    • Superviser l’attribution des Slots et de leurs catégories (officiel, réservé, premium, normal)
    • Crée la communauté d’UDC et, en coopération avec celle-ci, de maintenir le Validating Node et de valider tous services proposés par un tiers, visant à être incorporé dans UDC
    • Agir en tant qu’intermédiaire pour résoudre quelconque complaintes émanant d’utilisateurs finaux ou d’autres participants

    D’un autre côté, je tiens à souligner que le WorldBank, n’a pas le pouvoir d’effectuer l’ensemble des actions suivantes:

    • signer des transactions sans la clé privée correspondante
    • exécuter quelconque transaction extérieurement ou en contournant le réseau (tout passe obligatoirement par le réseau)
    • modifier des livres de comptes ou des blocks NMB (ils sont permanents et crées exclusivement par le réseau)
    • accéder à des comptes qu’ils ne l’appartiennent pas
    • soumettre des transactions sans fonds suffisants
    • contrôler, posséder ou allouer des nœuds/comptes/services/… non divulgués publiquement (tout est transparent et divulgué à travers le NMB)

    UDC en soit est indexée sur les 10 monnaies physiques les plus importantes, chacune choisit pour son importance mondiale relative, calculée en utilisant des formules publiques (spécifiées dans le texte publié) et des données officielles (banque mondiale et banque international des règlements entre autres), et visant ainsi à réduire la volatilité de sa valeur. Valeur elle qui est donc extrinsèque, mais néanmoins réelle, vu qu’elle est garantie, à tout moment, par des réserves, dans les monnaies nationales, équivalentes à la base monétaire d’UDC en circulation.

    • Dollar des Etats-Unis (USD)
    • Euro (EUR)
    • Yen Japonais (JPY)
    • Livre Sterling (GBP)
    • Franc Suisse (CHF)
    • Dollar Australien (AUD)
    • Dollar de Hong Kong (HKD)
    • Dollar Canadien (CAD)
    • Dollar de Singapour (SGD)
    • Yuan ou Renminbi Chinois (CNY)

    Distribution des monnaies liées à UDC

    UDC est aussi organisée différemment, simplifiée intentionnellement pour davantage permettre l’adoption par la personne moyenne. Les adresses traditionnellement utilisées par les autres crypto-monnaies sont remplacées par des numéros de comptes courts, de 10 caractères (3 lettres et 7 chiffres). Ils restent bien entendu protégés cryptographiquement, vu qu’ils sont tous individuellement liés à une paire de clés ECDSA inchangeable. Les comptes sont à leur tour regroupés par séquences de 1 million de comptes, appelés Slot, représentés par un préfixe commun de 4 caractères, composé par les 3 lettres et de 1er chiffre. Ces Slots sont gérés par des organisations indépendantes, appelées Entités Gérantes (Managing Entities), qui peuvent donc activer de nouveaux comptes, définir et recevoir les frais de transactions, et soumises directement au réseau toutes les transactions apparentées (par exemple celles dont le compte envoyeur est géré par cette Entité Gérante). Ceci permet à des entreprises ou organisations de devenir leur propre fournisseur de système de paiements et donc, d’offrir leurs services directement à leurs clients sans aucun intermédiaire. En échange de tous ces bénéfices, les Entités Gérantes doivent néanmoins opérer des nœuds de réseau (Validating Nodes et Signing Nodes) afin d’aider d’une part à sa croissance, mais aussi pour assurer une diversité dans ses participants. Quelconque autre organisation ou individu peut lui aussi opérer un Validating Node (le nœud travailleur du réseau), bien que cette fonctionnalité du réseau soit intentionnellement voulue abstraite vis-à-vis de l’utilisateur final et donc non requise.
    Dans sa spécification actuelle, le réseau est capable de supporter jusqu’à 175.760 millions de comptes, regroupés dans 175.760 Slots. Certains Slots sont gérés directement par le WorldBank, ce sont les Slots officiels (UDC0-UDC9, DAO0-DAO9 et DAS0-DAS9), tandis que d’autres sont actuellement réservés, en attendant des opportunités institutionnelles (GOV0-GOV9 et tous ceux commençant par un code de pays définis dans l’ISO 3166-1 alpha-3).

    Finalement, de même qu’avec d’autre crypto-monnaies, UDC supporte plusieurs formes de transferts monétaires, contrats intelligents et déclencheurs évènementiels, exécutés à travers plusieurs transactions standard, Services Distribués Automatiques (Distributed Automatic Services/DAS) et Organisations Autonomes Décentralisés (Decentralized Autonomous Organizations/DAO).

    [1] Ceci est un processus complétement transparent puisqu’il est accompli à travers des transactions normales, qui utilisent exclusivement le compte officiel UDC000000

    ••• Annonces & Documents

    Les dernières nouvelles et annonces sont accessibles directement sur notre site web ou sur les autres réseaux sociaux, qui sont tous indiqués au début.
    Tout autre document ou spécification pertinents sur UDC sont aussi accessibles sur notre page de documentation. Pour l’instant notre site web n’a que la version anglaise, on essayera de rajouter d’autres langues dans le futur.

    ••• Fonctionnalités

    • L’unité monétaire est appelée [b]Uni[/b] et elle est composée par une sous-unité, l’[b]unicent[/b], liées par le ratio 1:100
    • Valeur lié aux 10 plus importantes monnaies nationales et soutenue continuellement par des réserves monétaires équivalentes
    • Banque centrale avec l’autorité d’émettre de la monnaie (de manière transparente et ouverte), retirer de la monnaie (possédée) de la circulation et garantir des échanges avec les monnaies liées
    • Réseau décentralisé et distribué avec une architecture multicouche
    • Comptes alphanumériques courts, protégés cryptographiquement par des paires de clés ECDSA uniques (courbes basés sur des nombres primes uniquement et longueurs de clé de 256bits+)
    • Slots organisant des séquences de 1 million de comptes, gérés par des organisations indépendantes (Entité Gérante)
    • Frais de transactions définis de façon autonome par les Entités Gérantes, DAO ou DAS
    • Supporte plusieurs types de transactions prédéfinies
    • Supporte de contrats intelligents et des transactions déclenchés automatiquement par les DAO et DAS
    • Transactions enregistrés et publiés quasiment en temps réel
    • Ledger chain gouvernant la monnaie et fournissant périodiquement un aperçu complet de son état actuel
    • Network Management Blockchain pour, de manière indépendante et ouverte, gérer et organiser le réseau et tous ces participants

    ••• Spécifications

    • Aucun pré-minage ou ICO
    • Approvisionnement monétaire: proportionnel aux réserves
    • Pas de mining, PoS ou PoW
    • Réseau avec des mécanismes d’auto-correction
    • Temps d’exécution d’une transaction[sup][3][/sup]: quasiment en temps-réel
    • Durée d’un Ledger[sup][3][/sup]: 1 heure
    • Temps d’exécution d’une Entrée NMB[sup][4][/sup]: immédiat
    • Durée d’un Block NMB: 30 minutes

    [3] Au contraire d’autres crypto-monnaies, avec UDC, les transactions ne requièrent pas de confirmations additionnelles à partir du moment qu’elles sont validées et publiées par le réseau. Donc, elles sont confirmées à titre définitif avant même que le grand livre (Ledger) correspondant soit fermé et publié. Ceci est expliqué en détails dans le document spécifiant UDC.
    [4] les Entrées NMB suivent un processus de validation différent de celui des transactions. Chaque Entrée est validée et appliquée immédiatement par tous les nœuds du réseau.

    ••• Feuille de Route

    2éme Moitié 2016:

    • Accroître davantage la présence en ligne d’UDC et sa connaissance par le public.
    • Sollicitations d’investissements et de partenariats pour le développement général d’UDC.

    1ére Moitié 2017:

    • Compléter la 1ére version opérationnelle du Validating Node.
    • Compléter l’infrastructure du WorldBank.
    • Lancer l’infrastructure de clés publiques (PKI) d’UDC.
    • Publier en détail les protocoles de communications du réseau et les standard pour la création de DAOs et DASs.
    • Ouverture des candidatures pour les allocations de Slots et propositions de projets DAOs et DASs.
    • Construction du Genesis Ledger et Genesis Block NMB finaux.

    2éme Moitié 2017:

    • Lancement officiel d’UDC et de son réseau.
    • Intégration des Entités Gérantes, DAOs et DASs.
    • Recherche de partenariats locaux et mondiaux pour les échanges monétaires.
    • Début de l’offre de bénéfices visant à développer l’écosystème d’UDC adoption locale.

    ••• Progrès

    • Protocoles de consensus du réseau: terminé
    • Protocoles des communications du réseau et formats des messages: terminé
    • Validating Node: presque terminé (c++, ~12.5k lignes)

    • Communications: 100%
    • Support Multi-format de clés ECDSA: 95%
    • Support des transactions: 100%
    • Modularisation des DAS: 90%
    • Modularisation des DAO: 90%
    • Support des Ledgers: 100%
    • Support du NMB: 100%
    • Synchronisation Réseau: 90%

    • Fonctionnalités du WorldBank: [color=orange]à moitié chemin[/color][/b][list]

    • Signing Node: 90%
    • API privée (pour ces utilisateurs):60%
    • API publique: 20%
    • Data Tracker public: 80%
    • Site internet final: 10%
    • Communauté officielle pour les développeurs: 0%

    • Infrastructure de clés publiques d’UDC: incomplète, les certificats digitaux effectifs des autorités de certification racine et intermédiaires ne seront créées que près du lancement d’UDC

    • Structure/Spécification/Organisation: 100%
    • APIs/Services de certification: 10%
    • Certificats des autorités de certification: 0%
    • Serveurs de l’infrastructure: 0%

    ••• Équipe

    Fondateur

    • nom: Rafael Afonso Rodrigues
    • email: rafaelafonsorodrigues@gmail.com
    • profil: Finissant actuellement mon diplôme de Master en Ingénierie et Sciences Informatiques, afin d’accroître davantage mes compétences dans ce domaine, après avoir obtenu mon diplôme de Bachelier en Ingénierie Informatique. Précédemment, j’ai aussi assisté à un programme de Bachelier d’Ingénieur de Gestion et Sciences Economiques.
    • résidence: Bruxelles, Belgique et Lisbonne, Portugal.

Se connecter pour répondre