La monnaie, asservissement ou bien commun ?