Le CEO de Visa ne veut plus passer à côté de « l’or numérique »