Crypto scripturale vs. fiduciaire

  • -

    La quasi totalité des cryptos actuelles sont proches d’un modèle de monnaie scripturale: un portefeuille (wallet) voisin d’un compte et puis des transactions de compte à compte. Ce système offre en général une complète traçabilité des échanges et préserve rarement l’anonymat.
    L’avantage au contraire d’une monnaie fiduciaire est qu’elle permet des échanges de monnaie divisionnaire (pièces) ou de billets de la main à la main anonymes et intraçables.
    A l’heure où la tendance est au contrôle des transactions et à la suppression de la monnaie physique (fiduciaire), l’idée de mettre à disposition une crypto basée sur des échanges de jetons numériques sur le modèle de l’argent dit “liquide” paraît donc très intéressant.
    Le projet GALLIUM (https://www.gallium.eu) propose exactement cela, le principe s’appuie sur une gestion décentralisée de consignes cryptographiques publiques qui renferment les jetons numériques.
    Ainsi les possesseurs de jetons et les échanges restent complètement invisibles du système.

A voir également