Bitcoin : une stabilisation provisoire de la puissance de calcul ?