Qu'est-ce que NEO ?



  • NEO débute son existence en 2014 avec la collaboration entre Da Hongfei et Erik Zhang, fondateurs de la société Onechain à Shangai. Au départ, le projet portait le nom d’AntShares (ANS) avant d’être renommé NEO en 2017. De la même manière qu’Ethereum, le projet NEO a pour objectif de devenir une plateforme de support de création de blockchain pour numériser des actifs (qui ne le sont pas actuellement) à l’aide de contrats intelligents. D’ailleurs, on surnomme souvent le NEO « Ethereum Chinois ».

    Sur leur site internet, on peut lire que NEO vise à devenir le meilleur réseau distribué de l’ « économie intelligente». D’ailleurs, ce que l’entreprise appelle « Économie intelligente » est la somme de trois critères différents :

    • Actifs numériques : NEO souhaite faire en sorte d’inscrire l’ensemble des actifs directement la blockchain pour en améliorer la confiance des utilisateurs. Si un actif est directement digitalisé sur une blockchain décentralisée en utilisant des smarts contracts, ce dernier devient plus sécurisé, transparent et de confiance. L’avantage des contrats intelligents est qu’ils peuvent être exécutés parfaitement dans le temps en suivant les accords définis lors de leur écriture.
    • Identité numérique : Pour une confiance totale envers la plateforme, l’identité des utilisateurs est vérifiée à travers différents procédés comme l’analyse d’empreinte digitale, reconnaissance faciale et de la voix, SMS…
    • Contrat intelligent : Grâce aux contrats intelligents, lorsque les conditions initiales sont respectées, le programme sera exécuté automatiquement. Contrairement à d’autres plateformes de contrats intelligents, de nombreux langages de programmation peuvent être utilisés pour effectuer des smarts contracts. Les développeurs ne sont pas obligés d’en apprendre un nouveau.

    Lire la suite sur : https://tokensinvaders.com/2019/04/05/quest-ce-que-le-neo/


 

A voir également