Contre la censure, la décentralisation