OpenBazaar facilite les choses mais ne règle pas le fond du problème, la crypto est dépendante du cours d’une autre monnaie. Dans ce cas (je pousse le curseur exprès) pourquoi ne pas adopter directement l’euro ou le dollar ? Pour ce qui est du marchand, encore une fois je me projette dans le cas ou la crypto devient sa monnaie de référence (j’anticipe peut-être, mais j’ai l’impression que c’est bien la finalité du projet). Dans ce cas avoir une monnaie trop volatile est compliqué dès lors qu’on a, par exemple, des activités d’import-export ou si son produit utilise des composants étrangers dans une autre monnaie. Concrètement si tu dois acheter des éléments en euro le mardi, que tu assemble le mercredi et que tu vends le jeudi, si entre-temps ta monnaie a perdu 10%, il se peut que tu passes sous ton seuil de rentabilité. Encore une fois on peut trouver des mécanismes mais la situation n’est pas simple. Dans un marché localisé, c’est moins problématique évidemment car la volatilité serait la même pour tout le monde, d’où ma proposition de crypto semi-localisée.