ICO FieldCoin et l'agriculture biologique sur la blockchain



  • L’agriculture biologique dans les pays développés s’est efforcée ces dernières années d’attirer de nouveaux agriculteurs dans l’industrie, sans compter que la consommation de produits biologiques continue elle-même à croître. L’un des obstacles à cette expansion étant les problèmes techniques rencontrés par les producteurs pour se convertir à un mode de production biologique. Un autre, cependant, a été la confiance des consommateurs.

    Plus précisément, les producteurs biologiques luttent pour répondre aux demandes plus rigoureuses des consommateurs sur la provenance, définies par le New Zealand Sustainability Business Network comme « l’histoire, la distribution, l’emplacement et l’application des produits… pour assurer la fiabilité des allégations de durabilité dans les domaines des droits de l’homme, du travail et de l’environnement ».

    En d’autres termes, les produits biologiques et le phénomène plus large « Farm-To-Fork » (de la ferme à la table) ne sont pas des candidats naturels pour les marchés d’exportation où la conformité aux normes de qualité devient pratiquement impossible à vérifier. Mais cela est sur le point de changer – selon certains – avec le développement d’une nouvelle technologie basée sur la blockchain.

    « F2F FACILITÉ PAR P2P »
    « F2F (Farm-to-fork) et les produits biologiques bénéficieront massivement de l’injection de confiance qui découlera de la technologie Blockchain », déclare Marc Couzic, PDG de Fieldcoin, une start-up anglaise dont l’ICO se prépare à jouer un rôle de premier plan dans la prochaine révolution agricole inspirée par la blockchain.

    Lire la suite: https://www.journaldutoken.com/actu/lagriculture-biologique-passe-a-la-vitesse-superieure-a-lere-de-la-blockchain-pdg-de-fieldcoin/


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.