Les Minquiers : parabole vacancière