Le Bitcoin, un nouvel outil géopolitique ?