Laure de La Raudière : On pourra comprendre les blockchains quand on aura un autre usage que celui du bitcoin

  • -

    Extrait d’une interview de Laure de La Raudière, co-rapporteur de la mission d’information blockchain à l’Assemblée nationale, publiée hier sur 20minutes.fr : 20mn : Quel est l’enjeu de [votre] mission ? LDLR : J’ai voulu cette mission dès ma réélection en juillet 2017. J’ai fait un constat simple : on a vécu une première révolution numérique avec … Continuer la lecture de Laure de La Raudière : On pourra comprendre les blockchains quand on aura un autre usage que celui du bitcoin Source: Bitcoin.fr

  • -

    20mn : Le bitcoin, on le sait, est très mauvais pour l’environnement. Allez-vous vous attaquer à ce problème écologique ?

    LDLR : On va travailler précisément sur l’impact d’énergie de ces différentes technologies. Certaines blockchains consomment moins que d’autres. La blockchain Bitcoin est très consommatrice d’énergie. Chaque transaction représente 32 jours de consommation d’un ménage américain, c’est délirant.

    Surtout un ménage américain, ca doit etre les plus gros consommateurs au monde d’énergie, c’est délirant leur manière de calculer ca.Est ce qu’on prend le prix de tout les acteurs pour la production d’un euro ?
    La pince a une valeur mais ne prend pas en compte ,le transport , le stockage, le personnel des banques , le cout des distributeurs, l électricité consommé par toute la chaine (lumière, toilette, clim etc)…Tss un peu marre de lire ce truc débile
    Apres c’est 20Minutes…niveau info
    En plus elle dit crypto actif…grrrr