LOKI : Échanges et communications libres



  • text alternatif

    Loki est un protocole privé qui permet aux utilisateurs de faire des transactions, de communiquer et d’accéder à des informations en toute confidentialité. Basé sur le code de Monero, Loki s’appuie sur ces caractéristiques de confidentialité et les améliore, en plus d’inciter les hébergeurs de nœuds à s’assurer que le réseau est décentralisé, stable et de longue portée.

    Objectif du projet : Le but principal de Loki est la protection de la vie privée ; à la fois des transactions et des communications. Le problème que ce projet cherche à résoudre est de vous protéger contre la capture et la sauvegarde des métadonnées. Le terme « métadonnées », tel qu’il sera utilisé dans le présent document, « désigne des données qui fournissent des informations sur d’autres données ». Cela peut sembler compliqué, donc par souci de clarté, ce sont les données qui permettent de tirer des conclusions sur la base d’autres données, qui sont ensuite stockées pendant des années, essentiellement pour servir d’outil d’analyse prédicative. Cette application est le meilleur choix pour la décentralisation, avec le récent scandale des données de Cambridge Analytica et le mouvement #deletefacebook présentant des exemples récents de la nécessité de protéger la vie privée du public.

    text alternatif

    Pourquoi est-ce un problème ?
    Les grandes quantités de données publiques sont problématiques pour de nombreuses raisons, mais par souci de brièveté, nous aborderons les questions fondamentales qui consistent à priver les gens de leur droit fondamental à la vie privée.

    Il s’agit d’une énorme atteinte à la vie privée pour une contrepartie qui n’a pas été prouvée.
    Un rapport de 2014 intitulé « Est-ce que les programmes de surveillance de masse de la NSA arrêtent les terroristes » suggère que les mesures d’enquête classiques sont beaucoup plus efficaces que la surveillance numérique et traditionnelle en général;

    « La surveillance des métadonnées téléphoniques américaines n’a pas eu d’impact perceptible sur la prévention des actes de terrorisme et n’a eu qu’un impact marginal sur la prévention des activités liées au terrorisme », indique le rapport.

    Les entreprises et les gouvernements utilisent les données pour prédire des comportements.
    Les résultats de la dernière enquête mondiale McKinsey sur les données et les outils d’analyse indiquent qu’une proportion croissante d’entreprises utilisent ces données et ces outils pour générer de la croissance en prédisant des comportements. Les données et les analyses modifient la façon de faire des affaires, et l’avantage concurrentiel que les annonceurs tirent de ces données brutes signifie que les consommateurs sont plus éloignés qu’ils ne l’ont jamais été. C’est parce que le comportement humain est prévisible à 93 %, comme l’a conclu une étude réalisée en 2010 par le professeur de physique Albert-László Barabási et son équipe.

    En un mot, les données sont prises à l’insu des utilisateurs, analysées, puis utilisées contre eux à des fins commerciales. Les utilisateurs pensaient autrefois qu’ils étaient les clients de sociétés comme Facebook, mais ils savent maintenant qu’ils sont le produit et que les annonceurs sont les clients. C’est une situation commerciale intenable lorsque le PDG de Facebook, l’un des principaux fournisseurs de données confidentielles, s’excuse pour les atteintes à la confidentialité de ces données, Mark Zuckerberg. “C’était un abus de confiance majeur et je suis vraiment désolé que cela se soit produit” en relation avec le scandale de Cambridge Analytics. Les implications de ce scandale sont que des données ont été utilisées pour créer des publicités ciblées et politiquement motivées pendant les élections américaines et le vote britannique du Brexit. Il ne s’agit pas seulement d’une privation de la vie privée, mais aussi d’une atteinte à la démocratie.

    Comment le protocole Loki résoudra-t-il ces problèmes de confidentialité ?
    L’architecture Loki est à deux niveaux ; la première couche est la couche de sécurité et la couche secondaire encourage les opérateurs de nœuds qui permettent un protocole hautement fonctionnel et riche en fonctionnalités. Ces applications seront connues sous le nom de SNApps.

    La première couche est un fork du code de Monero, dans lequel Loki c’est inspiré pour améliorer ses caractéristiques de confidentialité. C’est un argument de poids, étant donné que le Monero est largement accepté comme la crypto monnaie la plus sûre.

    Messagerie LOKI
    Le messager Loki n’est pas conçu pour concurrencer WhatsApp ou Telegram comme moyen de communication. Il est conçu avec les capacités de la technologie de la Blockchain pour acheminer l’information de manière sécurisée et privée via une couche puissante de nœuds. Loki sera un service de messagerie privée cryptée de bout en bout. Cela signifie qu’il résistera à la censure et qu’il ne pourra pas être fermé par des parties extérieures et des acteurs au niveau de l’État. C’est incroyablement pertinent à l’heure actuelle, car ce sont là certaines des questions auxquelles les outils de communication populaires comme WeChat et Telegram sont actuellement confrontés.

    Site internet : http://loki.network

    Telegram : https://t.me/LokiCommunity

    Github : https://github.com/Loki-project

    Jeton disponible sur https://altex.exchange & https://tradeogre.com

    Version complète en anglais : https://medium.com/@diondaltonbridges/loki-trade-communicate-with-freedom-3cd3c05a94a2


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.