[CONNECTY] La blockchain de la connaissance et de l’innovation



  • text alternatif

    CONNECTY - La blockchain de la connaissance et de l’innovation


    Telegram - Discord - Linkedin - Instagram - Twitter - Facebook - Youtube - Connecty.io


    —> Lisez le Light paper de Connecty <—



    Qu’est-ce que Connecty.io ?


    Connecty.io est une plateforme web 3.0 axée sur l’Économie de la connaissance, elle favorisera la mise en relation du monde de la connaissance (chercheurs, experts, etc.) et du monde de l’innovation (start-up, PME innovantes, grand groupe, etc.). L’enjeu est de simplifier et accélérer les échanges entre ces deux mondes afin de stimuler l’économie de la connaissance et de la rendre plus efficiente et efficace.

    La plateforme Connecty.io est une grande place d’échange, une sorte de grand « forum » de la connaissance, le « Quora B2B », où se rendront ceux qui cherchent réponses à leurs questions, et ceux ayant un savoir et une expertise pouvant être utile aux autres.

    La force de notre plateforme repose sur trois piliers :

    • Un moteur I.A très ambitieux qui sera capable de traduire une demande formulée en langage commun en un nuage de mots clefs métiers et scientifiques correspondant aux domaines de connaissance concernés par la problématique exposée. Nous avons en conseiller un des meilleurs experts du domaine Olivier Nerot.

    • Une base de données d’experts et de sachants riche et complète qui regroupe tous les acteurs de la connaissance dans l’ensemble des domaines de la connaissance : sciences physiques, mathématiques, biologie, sciences économiques, sciences humaines, etc.

    • Un système de mise en relation et de sécurisation des transactions qui permet la mise en place d’un environnement de confiance entre les différentes parties. Utilisation intuitive de la blockchain, des smart-contrats pour gérer les « missions », mais également un système de réputation.

    text alternatif


    À qui nous adressons nous ?


    Le premier marché auquel nous nous adressons est celui de la recherche et du développement (R&D) et en particulier, la partie concernant les échanges externes de connaissance. En 2015, ce marché représentait 1900 milliards de dollars au niveau mondial, dont 7% seulement étaient consacrés à l’échange de connaissances avec l’extérieur pour un montant de 135 milliards de dollars. Cette part est faible en proportion, car dans le système actuel, les échanges restent difficiles et limités notamment à cause des difficultés administratives qui rendent rédhibitoires les petits échanges (simple coup de fil, mission d’une journée, etc.).

    Ce marché lié aux principes de l’économie de la connaissance bénéficie des trois principes fondamentaux de cette économie :

    • Échange à somme positive : Partager un bien c’est le diviser, partager une connaissance c’est la multiplier.

    • 1+1 = 3 : La fusion de 2 connaissances est supérieur à la leur simple addition.

    • Caractère infini de la connaissance : φ(k) ∝ AxT (le Flux de la Connaissance est proportionnel à l’Attention multiplié par le Temps).


    Pourquoi un token dédié et l’utilisation de la blockchain ?


    Nous avons un marché infini, mais qui a en plus une croissance exponentielle dès lors qu’il est efficient du fait des échanges à somme positive et de la multiplication des connaissances créées par simple rapprochement des idées.
    Pour permettre le bon fonctionnement de notre écosystème de la connaissance, nous créons une monnaie dédiée, la monnaie de la connaissance appuyée sur notre token CTY (connecty) (token ERC20).

    La création d’une nouvelle monnaie dédiée basée sur un token est indispensable pour trois raisons majeures :

    • La dissociation des échanges de connaissance avec l’argent. Le monde de la connaissance a horreur de l’argent. La vocation des chercheurs, leur objectif, leur motivation repose sur la création de connaissance et cette motivation se place dans une majorité des cas en opposition avec les aspects financiers que peuvent prendre des échanges. L’utilisation d’un token permet de dépasser cette barrière et cela sera couplé avec une boutique de la connaissance intégrée à notre plateforme (possibilité d’acheter des livres, revues, abonnement magazine « sciences », entrées à des congrès/conférences, etc.). Le sachant sera dans la possibilité de ne JAMAIS manipuler des euros.

    • La mise en place d’une économie circulaire de la connaissance. L’enjeu est de permettre l’échange libre et illimité des connaissances entre les acteurs, sans frein, mais en mesurant et quantifiant les échanges pour être juste et équitable vis-à-vis de ceux les plus impliqués dans le partage. Ceux qui donnent plus pourront convertir ce surplus en achat dans la boutique de la connaissance ou en euros. Ceux qui reçoivent plus qu’ils ne donnent pourront compenser ce déséquilibre par des euros.

    • Un moyen d’échange fiable, sécurisé, avec une architecture mondiale pour un projet planétaire. L’utilisation du token ERC20 apporte tous les bénéfices de la blockChain (sécurité, décentralisation, très faible coût d’exploitation, etc.) et les avantages des smart-contrats (environnement de confiance, automatisation des contrats, souplesse des formats, etc.).

    text alternatif

    Comme évoqué précédemment, le token CTY est un token de type utility, à savoir destiné à être utilisé comme monnaie de la connaissance sur la plateforme Connecty.io pour profiter de l’ensemble des services proposés sur celle-ci.

    Il permettra ainsi :

    • D’acquérir des savoirs auprès des créateurs de connaissance (professionnels : professeurs, universitaires, experts indépendants, etc.) : l’innovateur, après avoir contracté avec le créateur de connaissance, paiera ce dernier en token CTY une fois la mission achevée.
    • D’acheter des biens et services au sein de la boutique de la connaissance (abonnements à des revues et magazines spécialisés professionnels, abonnements à des outils numériques, livres, entrées de conférences, etc.) : le détenteur de token CTY, obtenus à l’issue d’une mission ou par conversion de monnaie-fiat (euros, dollars, …) en token, pourra procéder à ces achats de produits liés à la connaissance via la boutique intégrée à la plateforme.
    • De faire face aux nécessités du quotidien pour acheter sa baguette de pain et ses légumes bio sur le marché local via la conversion en euros.

    text alternatif


    Un exemple concret d’utilisation de Connecty.io :


    Chef de PME innovante spécialisé dans les machines de hautes précisions (www.expertisevision.fr) :

    il développe une nouvelle machine innovante d’inspection de pièces pour l’industrie horlogère. Besoin de haute précision, de rendement et de haute qualité.
    Il a besoin d’améliorer ses algorithmes d’analyse d’image pour gagner en précision et en rendement, détecter des formes plus complexes.
    Il formule son problème sur Connecty.io et il est mis en relation avec un chercheur de l’INRIA qui lui présente les derniers algorithmes qu’il a publiés dans son dernier papier. Il ne reste plus qu’à l’implémenter dans la machine pour en faire un produit qui surpasse de loin ses concurrents.

    Investissement : deux journées avec un chercheur et un mois de développement en interne.
    Résultat : une position de leader sur son marché.

    Les contrats sont automatisés par les smart-contrats. Les paiements se font en connecty (CTY). Si besoin, un système intégré à la plate-forme permet d’échanger les tokens en fiat automatiquement au prix du marché. Les connecty reçus par les experts peuvent être convertis en euros, dépensés dans le magasin de la plate-forme ou utilisés pour acheter les compétences d’un confrère.

    text alternatif


    L’équipe dirigeante et ses conseillers :


    text alternatif

    Olivier ALIROL - Julien BRODIER - Philippe CHOMETTON - Delphine COLOMBET - Coryne NICQ - Florence PERRIER - Samuel TRONCON - Louis SERGE

    text alternatif

    Idriss aberkane - François de Chezelles - Sébastien Deschaux - Rith Ho - François Xavier Marquis - Olivier Nerot - Alissa Pelatan - Thibault Verbiestn - Franck Zal


    Vidéos de nos conseillers :


    Idriss Aberkane : https://www.youtube.com/Idriss Aberkane
    Sébastien Deschaux : https://www.youtube.com/Sébastien Deschaux
    François Xavier Marquis : https://www.youtube.com/François Xavier Marquis
    Olivier Nerot : https://www.youtube.com/Olivier Nerot
    Thibault Verbiestn : https://www.youtube.com/Thibault Verbiestn
    Franck Zal : https://www.youtube.com/Franck Zal


    Trailer Connecty :


    Youtube Video


    Notre feuille de route :


    Dates importantes à venir :

    light paper : 30 avril 2018
    White paper : 15 mai 2018
    Blue paper : 31 mai 2018

    text alternatif


    Informations ICO :


    Symbole du token Connecty : CTY
    Quantité totale : 10 000 000 000
    Valeur initiale CTY : 1 CTY = 0,01 €


    —> Participez à l’ICO Connecty <—



    Nos réseaux sociaux :


    Telegram - Discord - Linkedin - Instagram - Twitter - Facebook - Youtube - Connecty.io



  • reservé 😉



  • Bonjour à tous,

    N’hésitez pas à poser des questions, on se fera une joie de vous répondre.



  • L’équipe Connecty se fera un plaisir de répondre à toutes vos interrogations.



  • Le projet a l’air vraiment interessant, je vais prendre le temps de lire un peu plus mais l’idée semble vraiment sympa apres voir comment la monétisation peu rentrer en jeu et connaitre la valeur d’un savoir.



  • @raniva a dit dans [CONNECTY] La blockchain de la connaissance et de l’innovation :

    Le projet a l’air vraiment interessant, je vais prendre le temps de lire un peu plus mais l’idée semble vraiment sympa apres voir comment la monétisation peu rentrer en jeu et connaitre la valeur d’un savoir.

    Les professionnels monetisent deja leur savoir en FIAT tous les jours! 😉



  • Oui c’est vrai 🙂
    Mais un salaire souvent est prévu mais la n’est ce pas l’ocassion a tout ceux ayant un ‘certain talent’ de participer et s’échanger le savoir, dans un R&D classique tu n’as pas acces au projet, est ce que la le savoir des gens peut etre participatif ?! ce qui peut permettre d’avoir des fusions d’idées terrible.(mais bon les brevets peuvent etre un frein au échanges de savoir)



  • @raniva a dit dans [CONNECTY] La blockchain de la connaissance et de l’innovation :

    Le projet a l’air vraiment interessant, je vais prendre le temps de lire un peu plus mais l’idée semble vraiment sympa apres voir comment la monétisation peu rentrer en jeu et connaitre la valeur d’un savoir.

    Certains experts monnaient déjà très bien leurs connaissances comme les avocats. Sur un site comme https://www.conseil-juridique.net/ il est possible d’acheter de la connaissance “en droit” à l’heure chez grand nombre d’experts (ici les avocats).

    Ce que nous disons, c’est que la connaissance chez TOUS les experts a une grande valeur. Ces experts sont des porteurs et des créateurs de connaissance. Ils sont dans les universités, dans les laboratoires publics ou privés, ils sont dans les entreprises. Ce sont des personnes physiques ou des personnes morales. Nous leur proposons un outil pour enfin pouvoir échanger leurs connaissances facilement, rapidement avec ceux qui en ont besoin.

    De leur côté, nous disons aux entrepreneurs, ceux qui innovent, ceux qui au quotidien oeuvrent pour transformer la connaissance en innovation, qu’ils ont avec Connecty.io, une plateforme unique où aller chercher tous les savoirs dont ils ont besoin.



  • D’accord, donc une mise en relation du savoir des vrais expert pour les entreprises , une facilité de R&D pour certains domaines et une meilleur vue avec une centralisation des connaissances.
    Est ce vous qui validez ensuite qui semble le meilleur expert ou est ce que le client aura des choix comme une sorte de marché publique ?



  • @raniva a dit dans [CONNECTY] La blockchain de la connaissance et de l’innovation :

    D’accord, donc une mise en relation du savoir des vrais expert pour les entreprises , une facilité de R&D pour certains domaines et une meilleur vue avec une centralisation des connaissances.
    Est ce vous qui validez ensuite qui semble le meilleur expert ou est ce que le client aura des choix comme une sorte de marché publique ?

    Il y a un système de points de réputation gagnés à chaque mission réussi qui permet d’évaluer à la fois le fournisseur et l’acheteur. C’est bien équilibré pour éviter tous les biais et l’idée est de mettre sur un pied d’égalité les petits (qui font peu de missions) et les “gros” (qui pourraient faire bcp de missions avec un tôt de succès/satisfaction moyen).



  • Hier, nous sommes allés à l’AMF (http://www.amf-france.org/ > c’est l’équivalent de la SEC https://www.sec.gov/, mais en France) pour leur présenter le projet Connecty.io et leur donner des détails sur l’ICO.

    Nous avons eu un très bon retour de leur part et nous sommes fiers d’annoncer que nous suivons 100% de leurs recommandations.



  • La version française du light paper est maintenant disponible :

    Light-paper connecty FR

    Nous attendons avec impatience vos retours !


  • Admin

    Bonjour, le WP est nettement plus clair ainsi.

    Quelques remarques suite à une première lecture :

    • “il a été démontré mathématiquement que la connaissance est infinie” (p. 8 )

    c’est un peu court ! infinie en quoi ? source ? énoncé ainsi c’est un peu bateau, en tout cas discutable.

    • “monétiser le temps passé à transmettre ses connaissances ;” (p. 12)

    “transmettre” me semble limité, surtout que l’effort le plus grand me semble ailleurs. Pourquoi pas plutôt “mettre en forme et transmettre” ? ça peut sembler un détail.

    • “Un environnement Web 3.0 sécurisé, fiable et de confiance : système de réputation, gestion des conflits, protection des échanges, gestion de la propriété intellectuelle.” (p. 18)

    Ah, le coeur du réacteur 🙂 ça donne l’eau à la bouche, mais rien de vraiment précis… c’est là qu’il faut développer, mouiller sa chemise, donner du biscuit ! Il y a un petit draft pp. 22 et 23 mais c’est très insuffisant pour se faire vraiment une idée.

    Bref mon point de vue est beaucoup moins négatif. Mais je pense qu’il faut être beaucoup plus détaillé et précis :

    • Le système de réputation : il repose sur quoi exactement ? recommandation par des pairs ? sur foi de l’auto-évaluation du connaissant ? diplômes, expériences ? un mix de tout ça ? pondéré comment ?

    • L’évaluation du service rendu : sur quelles bases ? qui arbitre ? (je pense que ce n’est pas forcément pessimiste de penser qu’il faudra très souvent de l’arbitrage, même sans conflit)

    • prise en compte de la propriété intellectuelle et/ou par contraste, publicité donnée aux fruits de la collaboration (on peut opensourcer de bon vouloir des résultats, ou bien au contraire, être tenu par une license de diffuser certains résultats) : comment c’est pris en compte ? formalisé ?



  • @nammalvar a dit dans [CONNECTY] La blockchain de la connaissance et de l’innovation :

    Bonjour, le WP est nettement plus clair ainsi.

    Quelques remarques suite à une première lecture :

    • “il a été démontré mathématiquement que la connaissance est infinie” (p. 8 )

    c’est un peu court ! infinie en quoi ? source ? énoncé ainsi c’est un peu bateau, en tout cas discutable.

    • “monétiser le temps passé à transmettre ses connaissances ;” (p. 12)

    “transmettre” me semble limité, surtout que l’effort le plus grand me semble ailleurs. Pourquoi pas plutôt “mettre en forme et transmettre” ? ça peut sembler un détail.

    • “Un environnement Web 3.0 sécurisé, fiable et de confiance : système de réputation, gestion des conflits, protection des échanges, gestion de la propriété intellectuelle.” (p. 18)

    Ah, le coeur du réacteur 🙂 ça donne l’eau à la bouche, mais rien de vraiment précis… c’est là qu’il faut développer, mouiller sa chemise, donner du biscuit ! Il y a un petit draft pp. 22 et 23 mais c’est très insuffisant pour se faire vraiment une idée.

    Bref mon point de vue est beaucoup moins négatif. Mais je pense qu’il faut être beaucoup plus détaillé et précis :

    • Le système de réputation : il repose sur quoi exactement ? recommandation par des pairs ? sur foi de l’auto-évaluation du connaissant ? diplômes, expériences ? un mix de tout ça ? pondéré comment ?

    • L’évaluation du service rendu : sur quelles bases ? qui arbitre ? (je pense que ce n’est pas forcément pessimiste de penser qu’il faudra très souvent de l’arbitrage, même sans conflit)

    • prise en compte de la propriété intellectuelle et/ou par contraste, publicité donnée aux fruits de la collaboration (on peut opensourcer de bon vouloir des résultats, ou bien au contraire, être tenu par une license de diffuser certains résultats) : comment c’est pris en compte ? formalisé ?

    Merci pour ce retour.
    Les commentaires sont très pertinents.

    Il s’agit d’un LIghtPaper. Nous nous sommes limités (c’est pas facile) au niveau des détails mais nous travaillons actuellement sur le WhitePaper de 60 pages qui sortira le 15 mai. Là nous donnerons un peu plus de détails sur la partie technique. Mais c’est surtout dans le BluePaper (30 mai) où on va se faire plaisir et mettre des pages entière de belle technique et R&D 😉

    On prévoit également de faire des articles à thème sur Medium & Co pour détailler ces parties techniques qui peuvent rebuter certains lecteurs. Si vous avez des envies particulières, faites nous une liste des sujets à aborder, on y répondra avec plaisir 🙂



  • Atelier de l’European Institute of Financial Regulation

    Thème:
    Crypto Monnaies, ICO (Initial Coin Offerings) :
    Quels risques et quelles règles ?

    Olivier Alirol, CEO de Connecty.io, sera également présent à cet atelier/événement EIFR ce jeudi 3 mai 2018 à Paris ainsi que Thibault Verbiest de DS Avocats.

    L’EIFR a pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension mutuelle entre régulateurs et régulés. Pour ce faire, la formation et les manifestations de l’EIFR répondent à deux besoins : nourrir une réflexion concrète sur des thèmes clefs de la régulation européenne et présenter des cas pratiques de mise en œuvre de la régulation dans une double perspective régulateurs et régulés.

    Inscription obligatoire sur ce lien > https://buff.ly/2Ko1f8x

    N"hesitez pas à nous rejoindre sur les réseaux pour rencontrer l’équipe

    https://t.me/ConnectyCoin
    https://twitter.com/ConnectyCTY?lang=en
    https://www.connecty.io/
    https://www.linkedin.com/company/28592034/
    https://tokensale.connecty.io/
    https://bitcointalk.org/index.php?topic=3359437.0
    https://www.youtube.com/channel/UCaWj_7aL25o0UTsupFwOO7g
    https://www.instagram.com/connecty.io/?hl=fr
    https://steemit.com/ico/@olivier-rsf/connecty-the-blockchain-of-knowledge-and-innovation

    Pré ICO 15 May 2018



  • text alternatif


    Nouvelle vidéo de connecty :

    Youtube Video



  • Nous avons le plaisir d’annoncer l’arrivée d’un nouveau conseiller : Rith HO

    text alternatif

    Quelques exemples de sa carrière professionnelle :

    Research and Development - Project Manager
    Direction Generale de l’Aviation Civile

    Airbus Group - Cybersecurity Project Manager

    Allez sur son Linkedin pour découvrir l’ensemble de sa carrière : https://www.linkedin.com/in/rithho/



  • Donner aux innovateurs une réponse rapide à toutes leurs questions : LA solution est fournie par la plateforme Connecty.io
    Thibault VERBIEST, spécialiste juridique de la plateforme connecty sera au TAS2018 (" Kigali / Rwanda ").

    Thème : Une seule cryptomonnaie pour l’Afrique ? TAS2018

    text alternatif

    Notre conseillers Thibault VERBIEST au TAS2018

    Youtube Video





  • Nous avons le plaisir de vous annoncer que Connecty est invité le 16 et 17 Mai au Monaco international blockchain (M.I.B).

    text alternatif

    Connecty sera representé par Olivier Alirol et Thibault Verbiest


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.