J'ai une idée de CM, suis-je à coté de la plaque ?



  • Bonjour à tous,

    Je pense depuis longtemps que la création d’une monnaie alternative est l’unique solution pour bâtir une société intelligente, plus proche de la nature, égalitaire et apaisée. La blockchain peut servir de base technologique pour créer cette monnaie.

    Mon idée est très différente des crypto monnaies qui voient le jour actuellement, or il me semble que c’est la bonne chose à faire. Je veux donc savoir si je suis complètement à coté de la plaque et si oui, pourquoi ?

    La base de cette cryptomonnaie est qu’elle servira à acheter des fruits et légumes produits en permacultures ou des produits artisanaux (aliments ou autres), avant d’accepter plus de marchandises ou services respectant un cahier des charges stricte qui assure la production dans un grand respect de normes éthiques et environnemental.

    Ainsi en utilisant cette monnaie on favorise le développement d’un monde fait de petits commerces, de produits particuliers, de communautés, d’échanges, de respect de la nature et de l’homme.
    Je pense qu’il y a assez de gens mécontents de la manière dont fonctionne les choses actuellement pour qu’il y ait un intérêt.

    Pour que cette monnaie prenne assez d’ampleur pour avoir un impact sociétal, il faut que la monnaie trouve aussi un intérêt spéculatif, qu’elle prenne de la valeur et qu’il soit de plus en plus intéressant de se lancer dans des projets éthiques.
    Pour ceci, qu’il y ait un stock de monnaie en circulation le plus faible possible sans des millions créer de nul part à la base pour rendre leur créateur milliardaire, mais qu’elle soit créée à partir :

    • de multiples petite ICO servant à créer ces fermes ou productions artisanales
    • de la rémunération des employés du projet
      -du minage classique

    Si je suis à coté de la plaque, merci d’être indulgent ou ad minima constructif.



  • Bonjour @hug ,

    L’intérêt d’un moyen d’échange (medium of exchange) est que celui ci soit utilisé par le plus grand monde. Je trouve que c’est souvent considéré à tord comme pouvant être la solution pour favoriser tel ou tel chose (le local, le bio, …). Ce n’est qu’un outil, et, comme tout outil, c’est son utilisation qui peut être bénéfique ou non. Grossièrement, c’est un peu comme dire que un marteau est mauvais car trop de gens se sont fait mal en l’utilisant.

    D’ailleurs sur un plan philosophique, tout comme le langage, c’est la démonstration de la capacité de coopération entre les individus (https://www.youtube.com/watch?v=Adm-8rNBrCU le fond de ma pensée est très bien résumée à la fin de cette vidéo).

    Si je comprend bien ce que tu veux faire, tu cherches à créer de la stimulation économique envers des projets que tu soutiens. La création d’une nouvelle monnaie à cet effet ne fera, à mon avis, que renforcer le communautarisme de ce mouvement (avec toutes les problématiques que peuvent engendrer le communautarisme). Je pense donc au contraire que pour stimuler économiquement ce mouvement il faut utiliser un moyen d’échange déjà utilisé par le plus grand nombre (dans l’ordre : $, yuan, €, Yen …, …, … BTC, ETH, USDT).

    Si tu souhaites favoriser une certaine façon de consommer, ce n’est donc pas avec l’outil que tu pourras le faire mais par l’éducation. Exemple personnel très “bête” : je ne supporte pas ces “vegan” qui se croient mieux que tout le monde (la minorité d’une communauté qui casse les pieds à tout le monde) et qui harcèlent constamment sur le net avec leur grands principes. De ce fait, et avec beaucoup d’a priori, je ne m’étais jamais intéressé plus que ça sur la nourriture vegan, jusqu’au jour ou j’ai pu en goûter de la très bonne, ce qui m’a fait changer d’avis. Sans cet enseignement prodigué par l’un de mes proche (qui n’est pas vegan lui non plus) je serais resté sur cet a priori et serait totalement passé à côté. Je n’en ferait pas tous mes repas pour autant, mais je change quand même mes habitude de consommation. L’inconvénient de cette méthode c’est qu’elle prend du temps et semble souvent peine perdue, pourtant, il n’y a pas 36000 moyens de faire changer la façon de voir que peuvent avoir les “gens” (la coercition ayant démontré son incapacité à faire perdurer ce changement sur le long terme).

    Je ne suis pas favorable à la mutliplication des ICO tel qu’elles sont menée actuellement. À ce jour, l’écrasante majorité de ces levées de fonds ne sont qu’un moyen de réunir des sommes astronomiques en offrant aucunes garanties pour les investisseurs. De plus, la quasi totalité des tokens n’ont aucune utilité si ce n’est la spéculation. Malgré l’attrait que cela peut avoir étant donné la cupidité humaine, je ne pense pas que ce puisse être fonctionnel sur le long terme. L’histoire est pavée d’épisode spéculatifs éfrennés (pétrole, dot’com) qui, mis à part plumer les investisseurs peu avertis, ont juste entraîné plus de régulation sur les levée de fond pour protéger le grand public. Ce n’est pas pour rien que en France la participation aux levée de fonds est réservée aux professionnels agrées.

    En revanche je suis favorable aux levée de fond dès l’instant où :

    • elles apportent des garanties aux investisseurs,
    • elles respectent une certaine éthique : ex : les sommes demandées soient en adéquation avec le projet.

    La France souhaitant devenir pionière dans la régulation des ICO, il y a certainement une carte à jouer sur le sujet…


  • Admin

    @hug pour renchérir sur les excellentes remarques de @Tulsene, j’ajouterai que l’un des apports intéressants que permet la blockchain est de pouvoir afficher une transparence irréfutable sur la répartition des fonds intrinsèque à l’usage de la monnaie qu’elle soutient (au sens technique). De mon point de vue, je pense qu’il serait intéressant de creuser de ce côté-là. Avec un projet qui tient la route techniquement, qui est vraiment ouvert, et qui en plus a une communauté solide prête à retrousser ses manches derrière, l’intérêt spéculatif se manifestera de lui-même (pour le meilleur et pour le pire)



  • Une bonne idée comme elle existe déjà est d’échanger au niveau local (commune, département voir région), par une “monnaie” adaptée aux besoins et ambitions socio-économiques.
    Cela permet de sortir du système bancaire avec tous ses inconvénients (crédits, frais et autres intérêts…), ça évite aussi pas mal de paperasse (pour l’instant…)

    Ton idée n’a rien de mauvais dans le principe mais pour moi la spéculation est la base de tout problème financier ^^.
    Il faut sortir de cette notion de “valeur marchande” et apprendre les valeurs “Humaine” ou “sociale” ou “écologique” ou pourquoi pas “technique”… Partant de là, on ne chercherait plus à “posséder plus” de quoique ce soit, et les innovations profiteraient à tout le monde plutôt qu’à des usurpateurs de pouvoir.

    Je pense qu’il faut commencer à échanger des monnaies alternatives mais non fiduciaires avec nos commerçants de proximité et les entreprises de services. Certaines commune produisent leur propre monnaie et s’affranchissent de nombreux services bancaires, elles réalisent même des bénéfices qui profitent à tous les habitants par des investissements totalement transparents…

    Aujourd’hui, je dirais que 95% de la population mondiale qui a accès aux médias, ne pense qu’à gagner de l’argent pour s’acheter du “confort de vie”… En gros ça va prendre du temps avant de déprogrammer tout le monde, car il faudra être convaincant, à moins qu’un crack boursier vienne précipiter les masses dans ces solutions alternatives. Et c’est là que les gens se rendront vraiment compte qu’ils ont perdu du temps à vouloir posséder des choses sans vraie valeur, pendant que certains gagnaient de l’influence, des savoir-faire et des savoir-vivre !

    J’espère franchement que les crypto feront avancer les choses dans ce sens, car c’est sont des outils modernes de transactions qui pour la plupart veulent changer notre “rapport à l’argent”.



  • @juxx a dit dans J’ai une idée de CM, suis-je à coté de la plaque ? :

    Une bonne idée comme elle existe déjà est d’échanger au niveau local (commune, département voir région), par une “monnaie” adaptée aux besoins et ambitions socio-économiques.

    Comme le “Sol Violette”? “Monnaie” locale hyper consumériste (tu n’as que 3 mois pour les dépenser) et financé à 20% par les impôts locaux… donc par la dette.

    Cela permet de sortir du système bancaire avec tous ses inconvénients (crédits, frais et autres intérêts…), ça évite aussi pas mal de paperasse (pour l’instant…)

    Ce n’est qu’une dangereuse illusion : le monde actuel étant interconnecté (mondialisé) il est nécessaire d’avoir un moyen d’échanger avec tout le monde et actuellement seules les banques le permettent… Peut être qu’un jour on aura un étalon (servant de référentiel pour les moyens d’échange) indépendant du pouvoir d’une entité privé (comme la FED) mais est ce que ce sera pour le meilleur?

    Ton idée n’a rien de mauvais dans le principe mais pour moi la spéculation est la base de tout problème financier ^^.

    Plus il y a de spéculation sur un marché, moins celui ci est volatile. Les cycles de crash (vers le haut ou le bas) proviens de la masse qui entre et sort du marché mais n’est pas du fait de la spéculation contrairement à ce que disent tout le temps les médias.

    Il faut sortir de cette notion de “valeur marchande” et apprendre les valeurs “Humaine” ou “sociale” ou “écologique” ou pourquoi pas “technique”… Partant de là, on ne chercherait plus à “posséder plus” de quoique ce soit, et les innovations profiteraient à tout le monde plutôt qu’à des usurpateurs de pouvoir.

    Le “moyen d’échange” (coquillage, monnaie, whatever) n’est qu’un outil servant d’étalon. Il ne te viendrait pas à l’idée de mesurer une distance avec un thermomètre? Il peut permettre de renforcer l’éthique en tirant les prix vers le bas ou vers le haut. Par exemple, les taux de crédit pour la production d’énergie : si tu souhaites mettre en place une unité de production d’énergie “propre” (solaire, éolien) le prix de ce crédit est très faible car une grande quantité d’investisseurs sont en concurence pour fournir ce crédit, en revanche, si tu cherches un crédit pour du forage de gaz de schiste ou autre système de production polluant, le taux est bien plus élevé car beaucoup moins d’investisseurs veulent participer à ça. Ce n’est au final qu’une histoire d’offre et demande renforcé par l’éthique.

    Je pense qu’il faut commencer à échanger des monnaies alternatives mais non fiduciaires

    Une monnaie, ou tout autre moyen d’échange, est forcément fiduciaire : ce n’est que par ce que l’ensemble, le groupe, s’accorde sur la valeur de celle ci que c’est un moyen d’échange.

    Certaines commune produisent leur propre monnaie et s’affranchissent de nombreux services bancaires, elles réalisent même des bénéfices qui profitent à tous les habitants par des investissements totalement transparents…

    Pourrais tu me partager des exemples stp car j’ai de gros a priori sur la chose.

    Aujourd’hui, je dirais que 95% de la population mondiale qui a accès aux médias, ne pense qu’à gagner de l’argent pour s’acheter du “confort de vie”… En gros ça va prendre du temps avant de déprogrammer tout le monde, car il faudra être convaincant,

    Il est difficile de mesurer l’augmentation du consumérisme en raison des médias. Celui ci a toujours existé mais les inégalités entre riches et pauvres étant plus fortes il y a de ça quelques décénies (et plus on remonte dans le temps plus cet écart est élevé), donnent l’impression que le monde est devenu plus consumériste. Le fait est que le monde est plus “riche” que jamais, donc les humains consomment plus. Et qu’est ce qui pousse les humains à vouloir toujours plus : la cupidité. Est ce quelque chose de mal? Pas tout à fait, je pense, car comme bien des choses, c’est son excès qui pose problème. C’est cette cupidité qui pousse les humains à améliorer constamment sa condition de vie : exemple : une machine à laver le linge! Cet outil est une révolution : libération d’un temps énorme et d’un effort physique intense pour la personne qui s’en chargeait, généralement une femme. C’est devenu tellement banal que l’on en oublie son impact sur la société que la grande majorité des foyers cherchent à en acquerir! Connais ttu des personnes souhaitant s’en passer? (Il doit bien exister une extrème minorité qui doit le vouloir, mais à part eux?)

    à moins qu’un crack boursier vienne précipiter les masses dans ces solutions alternatives.

    Plonger à nouveau le monde dans la misère et le désespoir, non merci. Je ne dit pas que le monde actuel est parfait, je dit que globalement, on (l’humain) n’a pas fait mieux, et tend à faire mieux malgré ce que nous matraque les médias (surtout les alternatifs en fait …)

    Et c’est là que les gens se rendront vraiment compte qu’ils ont perdu du temps à vouloir posséder des choses sans vraie valeur, pendant que certains gagnaient de l’influence, des savoir-faire et des savoir-vivre !

    Chaque personne a sa définition propre de la valeur, la tienne est certainement aux antipode de celle d’un autre car il faut de tout pour faire un monde 🙂

    J’espère franchement que les crypto feront avancer les choses dans ce sens, car c’est sont des outils modernes de transactions qui pour la plupart veulent changer notre “rapport à l’argent”.

    Indéniablement, ça change la façon dont on peut échanger, en revanche le rapport à l’argent est un problème sociétal (ex : le rapport à l’argent entre les catholiques et protestant à partir du XVIème sciècle) sur lequel l’outil n’a, je pense, pas d’impact. C’est un problématique complexe qui demanderait toute une bibliographie pour être décrite et non quelques lignes sur un forum …


  • Admin

    @tulsene a dit dans J’ai une idée de CM, suis-je à coté de la plaque ? :

    Les cycles de crash (vers le haut ou le bas)

    Crash vers le haut 😂
    T’es en forme @Tulsene fallait l’oser celle-là.
    Blague à part, j’ai l’impression que les CM vont :

    • totalement changer la représentation qu’on se fait de l’argent

    • permettre de faire de l’économie une science expérimentale sans provoquer de trop gros désastres

    • Entre autres…

    La révolution n’a qu’à peine commencé, que les débats soient vifs et décomplexés !



  • @nammalvar Je persiste et signe : un crash peut se faire vers le haut (quand les bears sont en panique et doivent fermer leur position short en catastrophe : https://www.tradingview.com/x/imvGChAx/) et vers le bas (pas besoin d’exemples là, si?). Que ce soit une hausse ou une baisse, quand c’est brutal, c’est qu’il y en a qui perdent beaucoup d’argent.


  • Admin

    @tulsene c’était pas du tout une moquerie ou une critique. Plutôt une envie de souligner l’originalité et le surprenant de la formule.



  • Ha ok @nammalvar, je n’avais pas compris, comme la notion est “exotique” j’ai cru bon de la détailler 🙂



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.