Parlez-vous Crypto? CryptoGaule cible le marché francophone



  • Actuellement en phase de pré-vente, l’ICO CryptoGaule s’adresse à un public très spécifique, les francophones.

    Article complet : https://www.journaldutoken.com/actu/parlez-vous-crypto-cryptogaule-cible-le-marche-francophone/



  • @journaldutoken L’image du petit porcinet avec un bérêt représente très bien la compétence de l’équipe à faire du plagiat bien sale!



  • Mais qu’est-ce qu’on en a à cirer d’une crypto francophone ? Un ordi, ça fait tourner des softs en C++ francophone ? NAN, bah là c’est pareil…



  • Nous ne sommes pas ici pour juger ni donner des conseils en investissement.
    Notre but est de partager les actualités sur les ICO et cryptomonnaies qui sortent de l’ordinaire.
    CryptoGaule est l’un des rares projets francais qui a suscité notre attention pour écrire un petit mot.
    Vous, grand public, etes seuls juges de la qualité du projet

    Merci



  • @journaldutoken

    Vous, grand public, etes seuls juges de la qualité du projet

    Et c’est ce que l’on fait ici présent : c’est de la merde sans intérêt. Les mecs sont même pas foutu de savoir ce qu’est le plagiat, question qualité, c’est dans les abysses.

    cryptomonnaies qui sortent de l’ordinaire.

    Les mecs font un fork de Litecoin, qui plus est, une version obsolète, sans garder l’historique des commits, c’est de l’extraordinaire incompétence, ça oui 🌻



  • @journaldutoken a dit dans Parlez-vous Crypto? CryptoGaule cible le marché francophone :

    CryptoGaule est l’un des rares projets francais qui a suscité notre attention pour écrire un petit mot.

    Si vous prenez le temps de lire les analyses affutées de membres expérimentés ici, vous verriez que ce projet soulève plusieurs red flags, et pas des moindres, nonobstant les relans putrides d’un nationalisme congénital qui n’a toujours pas compris que le principe des cryptos est incompatible avec l’argument communautaire. Back to basics, baby !

    Nous, “grand public”, on est aussi là pour susciter un peu de réflexion. Enfin, le minimum requis, ce qui ne va pas chercher très loin dans mon cas, par opposition aux vrais spécialistes [qui se reconnaitront et que je remercie pour leurs enseignements précieux]



  • Merci pour vos commentaires constructifs


 

A voir également