Mastering Bitcoin : Traduction en français



  • Bonjour à tous,

    J’ouvre ce thread pour un appel à contribution pour la traduction en français du superbe ouvrage d’Andreas Antonopoulos “Mastering Bitcoin” paru chez O’Reilly en fin d’année dernière. Il a ouvert hier un projet Transifex pour gérer toutes les traductions et m’a demandé de recruter des personnes désireuses d’aider à la traduction.

    J’avais déjà commencé la traduction de cet ouvrage dans mon coin et je suis en train de rentrer les parties que j’ai déjà traduites (à savoir la préface, le chapitre 1 et le début du chapitre 2). Si j’arrive à monter un équipe conséquente nous pourrions trouver un moyen de nous partager le travail en sachant qu’il faut bien sur des traducteurs mais aussi des relecteurs.

    Voici la page correspondante au projet : https://www.transifex.com/projects/p/mastering-bitcoin/

    Si vous voulez participer, vous pouvez vous inscrire sur Transifex et faire une demande via le site.

    J’ai commencé cette traduction pour apprendre plus sur la technologie tout en aidant la communauté francophone qui n’a pas forcément l’anglais “fluent”. C’est une bonne opportunité pour apprendre tous les détails de cette technologie, en sachant qu’il s’agit là pour moi de l’ouvrage de référence sur le bitcoin.

    Merci d’avance au volontaires !

    Lien pour rejoindre le slack dédié à la traduction : https://bitcoinbookfr.herokuapp.com/

    Gilles CADIGNAN



  • Très bonne initiative !:clap:
    Malheureusement je suis une bille en anglais et pas meilleur, question orthographe :cry:



  • Très bonne initiative
    Malheureusement je suis une bille (moi aussi) en anglais et pas meilleur, question orthographe (moi aussi).



  • ce n’est pas grave ! Vous pouvez quand même participer en tant que relecteurs (à moins que vous soyez aussi des billes en français…) Les fautes d’orthographe de grammaires ou de frappe, le but est que la traduction française soit parfaite en tout point !



  • Bonsoir, excellente initiative ! Je me suis inscrit pour contribuer à mon niveau quand l’occasion se présente. Sans vouloir dénigrer tout le travail qui a déjà été fait, loin s’en faut, je trouve les traductions certes très précises mais justement trop littérales, trop proches du texte ; si bien que l’effet est étrange à la lecture. Le texte est sensé mais la structure et les expressions sont peu courantes.

    Histoire d’appuyer mes propos, voici la traduction actuelle des premières phrases de la préface :

    Je suis tombé sur bitcoin pour la première fois à la mi-2011. Ma réaction initiale a été quelque chose comme “Pff ! De l’argent pour geeks !” et je l’ai ignoré pendant les six mois qui ont suivi, sans réaliser son importance. J’ai observé cette réaction chez nombre de personnes pourtant intelligentes parmi mon entourage, ce qui me réconforte quelque peu. La seconde fois que j’ai croisé la route de bitcoin, au cours d’une discussion sur une mailing list, j’ai décidé de lire le papier de Satoshi Nakamoto, afin d’étudier la source de référence et voir de quoi il retournait. Je me souviens encore de ce moment où, ayant achevé de lire les neuf pages, j’ai réalisé que bitcoin n’était pas simplement une monnaie numérique, mais un réseau de confiance sur lequel pouvait se construire beaucoup plus que des monnaies. Le fait de réaliser que “ce n’est pas de l’argent, c’est un réseau de confiance décentralisé,” me lança dans un périple de quatre mois où j’engloutissais toutes les informations que je pouvais trouver sur bitcoin.

    J’aurais plutôt vu :

    J’ai entendu parler de Bitcoin pour la première fois à la mi-2011. « Pff ! De l’argent pour les geeks ! » ais-je tout de suite pensé ; et je ne m’y suis pas plus intéressé pendant les six mois qui ont suivi, passant à côté de tout l’enjeu dont il était question. Ma seule consolation est aujourd’hui de savoir que de nombreuses personnes parmi les plus intelligentes que je connaisse partageaient la même opinion. Quand j’ai croisé sa route pour la deuxième fois, au détour d’une discussion par listes, j’ai décidé de lire le billet de Satoshi afin de remonter aux sources et de voir de quoi il retournait. Je me souviens encore du moment où j’ai terminé de lire la neuvième et dernière page, réalisant alors que Bitcoin était bien plus qu’une simple monnaie numérique, que c’était tout un réseau de confiance qui pouvait servir de support à des applications bien plus larges. Je me lançais dès lors dans un périple de quatre mois durant lesquels j’allais engloutir toutes les informations que je pouvais trouver.

    (Finalement, après relecture, c’est étrange aussi. C’est un métier, la traduction !)

    @drustanus - Nxt French Community fund account : @frenchfund

    0


  • @gill3s très bonne initiative !

    je manque actuellement de temps pour cela, mais je n’hésiterais pas à aider dès que l’occasion se présentera :)

    @drustanus : et oui, traduire c’est un vrai métier ^^.





  • @drustanus,

    Bon alors oui, la traduction c’est un boulot et pour les parties que tu as citées, meme si je n’en suis pas l’auteur, j’avais déja traduit ces passages a peu pres de la meme façon. L’idée est que nous fassions d’abord un premier jet sur la totalité de l’ouvrage (un premier “draft”) et que nous le fassions évoluer peu à peu vers quelque chose de satisfaisant.

    En gros c’est un processus assez lent mais plus on sera de fous, plus on y arrivera vite.

    Je pense que pour travailler de façon efficace, il nous faudrait un outil de communication plus direct. Je pense du coup créer une mailing list avec les participants.

    Contactez moi par MP si vous voulez en être.

    PS : @ffmad je ne reçois toujours pas les notifications par mail :(



  • @gill3s Pour l’outil de communication plus direct je te propose d’utiliser Slack, il y a la possibilité de partager des fichiers et d’autres choses aussi intéressantes

    J’hésite à faire un groupe pour CryptoFR d’ailleurs



  • vous pouvez désormais rejoindre l’équipe qui traduit / corrige sur slack automatiquement : https://bitcoinbookfr.herokuapp.com/


  • Etherian

    Bonjour à tous,

    Mon Anglais ne me permettant pas de transcrire les subtilité de la langue surtout dans un environnement aussi technique que le BTC je n’en reste pas moins tres interessé par votre projet;

    Ou en est-il à l’heure actuelle ?



  • Crypto noob but I try to fix it

    0

Se connecter pour répondre