Christine Lagarde : « il ne serait pas judicieux de rejeter les crypto-assets »