[Presse digitale] JournalDuNet.com ● Blanchiment, financement du terrorisme, escroqueries : mais que font les cryptos ?


  • Modérateur

    JournalDuNet.com - Édition web du 10 décembre 2018

    Blanchiment, financement du terrorisme, escroqueries : mais que font les cryptos ?

    Bitcoin et consorts sont souvent associés à des activités criminelles. Mais qu’en est-il dans la réalité ? Eléments de réponse avec des professionnels et institutionnels. Par Charlie Perreau

    Extrait Pour l’heure, les crypto sont […] une goutte d’eau dans l’océan du BC/FT [blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, NDLR]. Sur les 68 661 déclarations de soupçons reçues par Tracfin en 2017, 250 concernent directement les crypto-actifs, soit 0,4% du total. (…) Chez Coinhouse, (…) plusieurs cas de blanchiment et une cinquantaine de tentatives de blanchiment ont été recensés ces 18 derniers mois. Une minorité puisque la société compte près de 500 000 adresses blockchain (…). Même son de cloche pour le financement du terrorisme : les crypto ne sont pas un bon support. “Nous n’avons jamais eu de cas avéré de financement du terrorisme avec des crypto”, révèle Thierry Pezennec [commandant de police à l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière, NDLR ] (…) “La nouveauté 2017-2018 est l’escroquerie sur le bitcoin mais pas avec le bitcoin”, a martelé Bruno Dalles, le patron de Tracfin. “On vous propose, parfois avec des démarchages agressifs, de placer votre argent sur du bitcoin et celui qui fait ça prendra l’argent mais n’achètera jamais de bitcoin. Il détourne les fonds. On est dans un mécanisme d’escroquerie classique” (…) “Ce sont des groupes de criminels qui surfent sur l’actualité. On a affaire aux mêmes groupes qui faisaient des escroqueries sur le diamant, le forex…”, confirme le commandant de police. (…)

    L’article complet en ligne : https://www.journaldunet.com/economie/finance/1419685-blanchiment-financement-du-terrorisme-escroqueries-mais-que-font-les-cryptos/

    0_1544464250820_VISUEL copie 3.jpg

    © Tous droits réservés

 

A voir également