[Presse régionale] (Bretagne) ● Côtes-d’Armor : Escroquerie au bitcoin


  • Modérateur

    LeTélégramme.fr - Édition web du 13 juillet 2018

    Bitcoins. Des Costarmoricains perdent un million d’euros

    Victimes d’escrocs internationaux, des Costarmoricains ont perdu un million d’euros en achetant des bitcoins. Dans le cadre de ce dossier, un homme de 49 ans a été remis en liberté sous contrôle judiciaire par la chambre de l’instruction de Rennes ce matin. Par Carole André

    Extrait Cet homme (…) est soupçonné de faire partie d’une organisation internationale qui a monté une vaste escroquerie au bitcoin qui compte parmi ses victimes des Costarmoricains qui ont investi plus d’un million d’euros dans la crypto-monnaie. (…) L’informaticien (…) a assuré (…) « avoir simplement participé au référencement Google de sites internet faisant la promotion de l’investissement dans le bitcoin » (…) La première victime (…) avait d’abord investi 438 000 € qui avaient été versés sur des comptes à l’étranger. (…) L’enquête s’annonce d’ores et déjà très compliquée pour la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes. Une partie des protagonistes cités dans le dossier se trouve en Israël, pays qui n’extrade pas ses ressortissants. (…)

    L’article complet en ligne : https://www.letelegramme.fr/bretagne/bitcoins-des-costarmoricains-perdent-un-million-d-euros-13-07-2018-12026818.php

    0_1531504830500_modele copie 3.jpg

    © Tous droits réservés

  • Modérateur

    Sud-Ouest - Édition du samedi 14 et dimanche 15 juillet 2018

    Un Costarmoricain escroqué au bitcoin

    Extrait Mis en examen pour escroquerie en bande organisée et blanchiment aggravé, un homme âgé de 50 ans, gérant d’une société de programmation informatique, en région parisienne, est sorti de prison sur décision de la chambre de l’instruction de Rennes hier. La principale victime de l’escroquerie est un homme qui venait s’installer dans les Côtes-d’Armor. (…)

    0_1531566339814_modele copie.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.